les retards climatiques de l’Etat


Il y a un an, le 20 mai 2019, nous déposions devant le Tribunal Administratif de Paris nos arguments détaillés (notre mémoire complémentaire) démontrant que l’Etat ne respecte pas ses propres lois sur le climat.

Que ce soit dans les transports, l’énergie, la rénovation des bâtiment, la France est en retard sur ses objectifs… Dans la deuxième vidéo de notre série, Clémentine Baldon, une de nos avocates, détaille les manquements de l’Etat, dénoncés par l’Affaire du Siècle devant la justice.

Interview vidéo de Claire Burlin, l'une des avocates de l'Affaire du Siècle
http://r.communication2.laffairedusiecle.net/mk/cl/f/5xp-7HLGi4gXYM1cVmDvXqzIrvJvjlo2S9kvVI5PDcxrbCYnRFkrl7-nlnMyy2wmzkVvXVq5k_iRc4l43OUi25jowrJUMxr22N2GXvgRU5d_ca1_LYJFICUFpfjLdXGNj8tF0GiytiRLxHrl70i-gpuHnsoRA9RUo1TW02SpGnTEW3MFjDuboA2Y2Mfh

Aujourd’hui, après plus d’un an, nous attendons toujours une réponse de l’Etat. Face à l’urgence climatique et à des dépassements d’émissions de gaz à effet de serre, que fait l’Etat ?
De notre côté, nous n’attendons pas la réponse de l’Etat pour continuer à renforcer notre dossier juridique, et maintenir la pression pour obtenir les actions nécessaires face à la crise climatique.

Le 5 mars dernier, nous avons montré que la France avait déjà émis l’ensemble des gaz à effet de serre qu’elle ne doit pas dépasser pour atteindre la neutralité carbone.

Nous avons besoin de vous dans ce combat pour la justice climatique. Soutenez nos actions en nous faisant un don dès aujourd’hui. Grâce à vous, nous pourrons mettre l’Etat face à ses responsabilités !


PS : La crise climatique nous concerne toutes et tous. Partagez ce mail avec vos proches.

Partagez...Share on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter