Prolongation de la centrale nucléaire du Tricastin au-delà de 40 ans : quels risques ?

CONFÉRENCE-LIVE
Prolongation de la centrale nucléaire du Tricastin au-delà de 40 ans : quels risques ? Rendez-vous sur l’une de ces pages Facebook jeudi 28 mai de 18h30 à 19h45, pour assister au live.
ATTENTION ! VOUS AVEZ LA POSSIBILITÉ D’ASSISTER À CETTE CONFÉRENCE EN DIRECT SANS ÊTRE INSCRIT SUR FACEBOOK, IL VOUS SUFFIT DE VOUS RENDRE SUR L’UNE DE CES PAGES :
Ma zone contrôlée
Réseau “Sortir du nucléaire”
STOP Tricastin
Greenpeace France
Reaction en chaine humaine
Extinction Rebellion Vallée de la Drôme
Alternatiba Valence & co
Cedra : Collectif Contre l’Enfouissement des déchets RAdioactifs
Bure à cuire
STOP Nucléaire Drôme-Ardèche

Le dimanche 31 mai, le réacteur numéro 1 de la centrale nucléaire du Tricastin (Drôme) atteindra officiellement les 40 ans de fonctionnement. Mais EDF souhaite prolonger sa durée de vie jusqu’à 50 voire 60 ans. Pourtant, la centrale nucléaire composée de 4 réacteurs a connu de multiples incidents depuis sa mise en service en 1980, et de nombreux équipements comportent des défauts. Quel est l’impact de cette centrale nucléaire sur l’environnement et quels sont les risques en matière de sûreté en cas de prolongation ?

Pour débattre de ces questions, deux intervenants s’exprimeront le jeudi 28 mai de 18h30 à 19h15, puis il y aura 30 minutes de questions avec les spectateurs en ligne.

> Bernard Laponche est polytechnicien, docteur ès sciences en physique des réacteurs nucléaires et docteur en économie de l’énergie. Il a travaillé au Commissariat à l’énergie atomique et aux énergies alternatives (CEA) dans les années 1960 et 1970. Responsable à la CFDT dans les années 70, il a été directeur général de l’Agence pour la maîtrise de l’énergie, puis directeur du bureau d’études ICE et conseiller technique auprès de la ministre Dominique Voynet. Actuellement président de l’association Global Chance, il est co-auteur de “Maîtrise de l’énergie pour un monde vivable” et “En finir avec le nucléaire, pourquoi et comment”.

> Roland Desbordes est physicien, enseignant de physique appliquée à la retraite, et l’un des membres-fondateurs de la Criirad (Commission de recherche et d’information sur la radioactivité) en 1986, dont il a été le président et qu’il représente désormais en tant que porte-parole. Il est membre de la Cligeet (Commission locale d’information auprès des grands équipements énergétiques du Tricastin) depuis plus de 30 ans. En tant que laboratoire indépendant, la Criirad effectue régulièrement des prélèvements autour de la centrale nucléaire et surveille les pollutions radioactives autour du site.
Restez connectés ! Consultez tous les événements de notre agenda
http://sortirdunucleaire.org/Agenda Inscrivez votre action à l’agenda sortirdunucleaire.org :
http://sortirdunucleaire.org/Proposez-votre-evenement
Notre sélection de matériel militant :http://boutique.sortirdunucleaire.org/
Partagez...Share on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter