Le Film du mois de Juillet 2020 : "Canción sin nombre"

mercredi 1er juillet 2020
par  Hervé Thomas
popularité : 19%

La moitié de l’année 2020 est achevée, et après trois mois de trêve et de sevrage de cinéma en salle pour cause de crise sanitaire, la reprise de l’exploitation dans les salles de cinéma est l’occasion de découvrir enfin Canción sin nombre de la péruvienne Melina León. Un premier film qui est avant tout la rencontre d’une grande exigence formelle, mais aussi le développement d’une histoire, très personnelle, et passionnante, au cœur des années 1980 au Pérou.


Canción sin nombre
- Réalisatrice : Melina León - Sortie : 22 juin 2020 - Durée : 97 minutes.

Synopsis :
Pérou, au plus fort de la crise politique des années 1980. Georgina attend son premier enfant. Sans ressources, elle répond à l’annonce d’une clinique qui propose des soins gratuits aux femmes enceintes. Mais après l’accouchement, on refuse de lui dire où est son bébé. Déterminée à retrouver sa fille, elle sollicite l’aide du journaliste Pedro Campos qui accepte de mener l’enquête.

Essai de critique : Canción sin nombre est une illustration de la lutte des classes qui demeure plus que jamais une réalité pour des populations qui servent encore de réservoirs à un Occident qui les consomment comme des biens ou des produits. Comment ne pas être déchiré devant ce dialogue où un juge cynique déclare que de toute façon ces mères dépossédées de leur enfant n’auraient rien eu à leur offrir, et qu’ils sont mieux là où ils sont désormais. La condescendance et l’horreur de tels propos, face à la dignité et la majesté des personnages de Georgina ou de Léo, révoltent et glacent le sang tout à la fois. Avec ce premier long métrage, réussi dans tous ses aspects, comme un très bel objet de cinéma, Mélina Léon permet de faire résonner fort et haut la voix de son pays. Son dernier plan, resserré autour d’un visage et d’une tristesse qui ne pourra se résorber, est un cri du cœur qui ne saurait laisser indifférent. Le choix du noir et blanc permet de renforcer ce sentiment. On a beau avoir une date précise pour s’inscrire dans une continuité historique, l’impression d’intemporalité du récit est forte et vivace. Canción sin nombre est une de ces belles surprises qui nous font nous rappeler pourquoi le cinéma nous a tant manqué.

Biographie : de nationalité péruvienne, Melina León vit entre Lima et New York. Diplômée en cinéma à l’Université de Columbia, son court-métrage "El Paraíso de Lili" a été projeté au New-York Film Festival et a remporté 11 prix, dont celui du meilleur film latino au Festival de São Paulo.

Filmographie :

2007 : "Girl with a Walkman" (court-métrage)
2009 : "El Paraíso de Lili" (court-métrage)

Bande-Annonce : https://youtu.be/G4M7aAWHEA0


Annonces

Retraité.e.s en colère

Une pétition en ligne a été mise en place par les 9 organisations de retraité/es qui se sont réunies ce 11 avril : http://www.retraitesencolere.fr/ pour demander une loi de finances rectificative avec la suppression de l’augmentation de la CGS, la fin du gel des retraites et leur revalorisation. Une manière de maintenir la pression et de ne rien lâcher...