Banques / Finance / Evasion Fiscale

« Défaire le pouvoir de la finance » est un axe majeur de l’action et de la réflexion d’Attac depuis plusieurs années. Attac développe des analyses et conduit des actions pour dénoncer le capitalisme financier favorisé par des gouvernements inféodés.

La finance envahit tous les aspects de notre vie en s’appropriant les richesses produites par le travail et en détruisant les ressources de la nature au seul profit d’une couche minoritaire de privilégiés constituée par les dirigeants des grandes banques, par ceux des sociétés transnationales et par leurs complices.

Depuis plusieurs années, ATTAC MARSEILLE conduit des actions et des réflexions en écho aux campagnes nationales : décorticage et analyse collective de la dette publique, choix d’une cible : une Société « requin »prédatrice de nos biens communs, plus généralement dénonciation de l’action des banques et de certaines multinationales au service des spéculateurs financiers et au détriment du financement de l’économie réelle.

En 2015, une réunion publique est organisée à l’occasion de la sortie du Livre noir des Banques coédité par Attac et Bastamag. Cette même année, en participant à 2 actions de « fauchage de chaises » dans des agences de la BNP à Marseille, notre comité s’inscrit dans une campagne nationale de désobéissance civile visant à attirer l’attention de l’opinion et des pouvoirs publics sur le rôle des Banques dans l’évasion fiscale : chaque année, ce sont 60 à 80 milliards d’euros qui manquent au budget de l’État à cause de la fraude et de l’évasion fiscale. Des sommes qui permettraient de créer des centaines de milliers d’emplois pour répondre aux urgences sociales et écologiques.

Début 2016, un groupe de travail se constitue pour renforcer l’action locale d ‘information et de dénonciation de l’évasion fiscale. Actions de rue et réunions publiques sont mises en œuvre. Elles font écho aux scandales du « LuxLeaks » (le Luxembourg plaque tournante de l’évasion fiscale) puis très récemment le nouveau scandale des « Panama Papers » mettant en cause le rôle premier de la Société Générale pour organiser et profiter de l’évasion fiscale.

Pour participer à l’activité de ce groupe, n’hésitez pas à contacter Attac Marseille à l’adresse : accueil.marseille@attac.org.


Suivez aussi les sous-rubriques ci-dessous

Articles publiés dans cette rubrique

mercredi 9 octobre 2019
par  Hervé Thomas

CAMPAGNE STOP IMPUNITÉ KEZAKO ?

La campagne Stop-Impunité
Des droits pour les peuples et l’environnement ! Des règles pour les multinationales !
Les multinationales ont trop de pouvoir. Il est temps de le leur reprendre !
La campagne Stop Impunité vise à rassembler la société civile européenne pour lutter contre l’impunité des (...)

mercredi 18 septembre 2019
par  Hervé Thomas

Petit guide pour comprendre et combattre l’impunité des multinationales

Aujourd’hui, les multinationales ont un pouvoir disproportionné et dangereux : elles exploitent les travailleurs-euses, détruisent les ressources naturelles, font tout pour nous vendre toujours plus de produits et atteignent un niveau de contrôle sur nos vies qui devient dramatique.
Elles sont les (...)

mercredi 5 juin 2019
par  Hervé Thomas

Petit aperçu après la journée au Pré des Évadés Fiscaux

Cher-e-s Actionnaires d’Attac Marseille,
Vous n’étiez pas forcément Dimanche 2 Juin dernier au Pré des Évadés Fiscaux pour notre grande journée autour de l’évasion fiscale et vous avez ainsi perdu l’occasion de découvrir comment mettre encore plus d’argent à gauche (à gauche ? ah ah ah !).
Une belle (...)

lundi 6 mai 2019
par  Hervé Thomas

Pour une charte du relogement à Marseille

Le 5 novembre 2018, 2 immeubles d’habitation se sont effondrés rue d’Aubagne à Marseille, tuant 8 personnes et laissant apparaître au grand jour la réalité du mal‐logement. Une période de psychose organisée a suivi le drame et plus de 2600 personnes ont été évacuées de leur logement devenant des « (...)

vendredi 15 mars 2019
par  Hervé Thomas

Transition et Justice Fiscale

L’inefficacité de la politique des petits pas d’Emmanuel Macron est évidente, surtout quand elle ignore la dure réalité quotidienne des plus pauvres, s’accompagne de mesures fiscales favorables aux plus riches et refuse de faire payer les plus gros responsables des dérèglements climatiques.
Vous (...)

Navigation

Mots-clés de la rubrique

Annonces

Retraité.e.s en colère

Une pétition en ligne a été mise en place par les 9 organisations de retraité/es qui se sont réunies ce 11 avril : http://www.retraitesencolere.fr/ pour demander une loi de finances rectificative avec la suppression de l’augmentation de la CGS, la fin du gel des retraites et leur revalorisation. Une manière de maintenir la pression et de ne rien lâcher...