C’est l’évasion fiscale qu’il faut arrêter ! Pas celles et ceux qui la dénoncent.

dimanche 28 janvier 2018
par  Séverine Girard
popularité : 6%

Ce dimanche 28 janvier 2018, une quinzaine de militant.e.s d’Attac ont défilé dans les rues de Marseille autour de leur vautour de l’évasion fiscale. Plus de 50 actions du même type ont été menées partout en France et visaient à soutenir Nicole Briend poursuivie par la BNP Paribas, dont le procès se déroulera à Carpentras le 6 février 2018. Retrouvez plus d’informations sur https://france.attac.org/se-mobiliser/6-fevrier-2018-proces-de-nicole-a-carpentras/


En organisant cette opération de communication citoyenne les militant.e.s ont mis en parallèle les condamnations de la plus grande banque européenne, la plus implantée dans les paradis fiscaux, face à la poursuite en justice de Nicole Briend, militante de l’association. Cette dernière est convoquée au tribunal de Carpentras le 6 février 2018 pour vol en réunion. Elle a participé, avec une dizaine de militant.e.s d’Attac, à une action symbolique de « fauchage de chaises » dans l’agence BNP Paribas de Carpentras le 17 mars 2016.
A travers toute la France des militant.e.s ont collé sur les vitrines des agences un détournement de publicité de la BNP Paribas rappelant ses nombreuses condamnations ces dernières années. On pouvait lire sur ces affiches : "mai 2017 - BNP Paribas est condamnée à une amende de 350 millions de $ pour des malversations commises par ses traders sur le marché des changes" et "juin 2017 - BNP Paribas est condamnée à 38 millions d’€ de redressement fiscal à Londres. La banque avait organisé un système d’évasion fiscale entre le City et des paradis fiscaux."
Ces citoyen.ne.s interrogent les pouvoirs publics : qui vole qui ? Les militants qui dénoncent l’évasion fiscale ou les banques et les multinationales qui organisent la fraude et l’évasion fiscale ?
Raphael Pradeau, porte-parole d’Attac France, invite à se rendre à Carpentras les 5 et 6 février 2018 : « pour un grand rassemblement de soutien, avec notamment la présence de Cedric Herrou (Roya Citoyenne), Jon Palais (Faucheur de chaises acquitté à Dax en janvier 2017), Elsa Faucillon (députée communiste), Adrien Quatennens (député de la France insoumise)… Nous invitons tou·te·s les citoyen·ne·s scandalisé·e·s par l’évasion fiscale à nous rejoindre : alors que les scandales fiscaux se multiplient, il est intolérable que ce soient ceux qui dénoncent l’évasion fiscale qui se retrouvent devant les tribunaux, alors que les banques et les multinationales jouissent d’une impunité quasi totale. »
Pour aller plus loin :
200 personnalités ont signé une tribune de soutien à Nicole Briend et affirment que son action est légitime -> https://france.attac.org/actus-et-medias/salle-de-presse/article/200-personnalites-appellent-a-soutenir-nicole-briend-poursuivie-par-bnp-paribas
Plus de 13 000 personnes ont signé une pétition demandant la relaxe de Nicole Briend -> https://france.attac.org/se-mobiliser/6-fevrier-2018-proces-de-nicole-a-carpentras/article/bnp-paribas-contre-nicole-briend-signez-l-appel-pour-sa-relaxe
Retrouvez le programme de la mobilisation à Carpentras les 5 et 6 février 2018 -> https://france.attac.org/se-mobiliser/6-fevrier-2018-proces-de-nicole-a-carpentras/article/carpentras-par-ici-le-programme


Annonces

Retraité.e.s en colère

Une pétition en ligne a été mise en place par les 9 organisations de retraité/es qui se sont réunies ce 11 avril : http://www.retraitesencolere.fr/ pour demander une loi de finances rectificative avec la suppression de l’augmentation de la CGS, la fin du gel des retraites et leur revalorisation. Une manière de maintenir la pression et de ne rien lâcher...