Du 1er au 7 avril 2017 - Semaine mondiale d’actions contre l’évasion fiscale

samedi 18 mars 2017
par  Hervé Thomas
popularité : 14%

Un après le scandale des Panama Papers, l’évasion fiscale court toujours. L’opacité financière continue de permettre aux multinationales et aux personnes fortunées d’échapper au paiement de leur juste part d’impôts et en parallèle, la concurrence fiscale s’accélère dramatiquement. Partout dans le monde, des sommes colossales manquent pour répondre aux urgences sociales et écologique. C’est pourquoi, l’Alliance Globale pour la Justice Fiscale et des centaines d’organisations de la société civile de tous les continents appellent à une semaine de mobilisation mondiale du 1er au 7 avril 2017. En France, des dizaines d’événements sont prévus tout au long de cette semaine.

Le 3 avril 2016 éclatait le scandale des Panama Papers, plus importante fuite d’informations jamais exploitée par des journalistes. Des documents concernant 214 000 sociétés offshore et les noms de leurs propriétaires ont été rendus publics à l’initiative de l’ICIJ (consortium international de journalistes d’investigations). L’onde de choc a été planétaire : manifestations monstres en Islande, plus de 150 instructions lancées dans 79 pays, démission de dirigeants, multiplication des engagements politiques…

Un an après, cependant, force est de constater que les réponses n’ont pas été à la hauteur du scandale : les États rechignent à porter un coup d’arrêt aux sociétés écrans, les banques qui ont participé à la création de ces sociétés par centaines ne sont presque pas inquiétées. Sur le volet de l’évasion fiscale des entreprises, les avancées sont minimes et, en parallèle, la course au moins disant fiscal s’accélère, les États multipliant à la fois les annonces de baisse de l’impôt sur les sociétés et les niches fiscales visant à attirer les entreprises sur leur territoire.

Le problème reste donc entier : chaque année, de nombreux pays perdent des recettes nécessaires pour financer des services publics de qualité et pour répondre aux urgences sociales et écologiques. Les pays en développement sont les plus impactés, mais en France aussi, la facture est salée : annuellement c’est entre 60 et 80 milliards d’euros qui échappent au budget de l’État.

C’est pourquoi l’Alliance Globale pour la Justice Fiscale, réseau de plusieurs centaines d’organisations de la société civile de tous les continents, appelle à une semaine de mobilisation mondiale du 1er au 7 avril 2017.

En France, la Plateforme Paradis Fiscaux et Judiciaires, ActionAid France, Anticor, ANV COP 21, Attac, Bizi !, le CCFD-Terre Solidaire, CEO, le Collectif Roosevelt, Les Amis de la Terre, OCTFI, Oxfam, Sherpa, Solidaires Finances Publiques, le collectif Tournons la Page, Transparency International France, ont décidé de répondre présents et appellent les citoyen-ne-s à se mobiliser.


Annonces

Retraité.e.s en colère

Une pétition en ligne a été mise en place par les 9 organisations de retraité/es qui se sont réunies ce 11 avril : http://www.retraitesencolere.fr/ pour demander une loi de finances rectificative avec la suppression de l’augmentation de la CGS, la fin du gel des retraites et leur revalorisation. Une manière de maintenir la pression et de ne rien lâcher...