Boule de Suif

vendredi 27 mars 2020
par  Hervé Thomas
popularité : 30%

BOULE DE SUIF

En écoutant nos édiles tenir sur l’hôpital, sur notre système de santé et ses personnels, après des années d’étranglement, leur nouveau discours laudateur et grandiloquent, je pensais à « Boule de suif », cette terrible nouvelle de Guy de Maupassant.

Hiver 1870. Les prussiens ont envahi la France. Une dizaine de personnes veulent rejoindre Dieppe. Des bourgeois, deux religieuses, et Boule de suif, une dame de petite vertu ainsi nommée en raison de ses formes appétissantes. La calèche à voyageurs arrive le soir dans une auberge. Où se trouvent des prussiens et leur officier. Celui-ci désire se distraire des talents de la dame. Indignée et patriote, Boule de suif refuse. Le lendemain matin, l’officier interdit le départ de la calèche. Sauf si la dame veut bien. Les bourgeois pressent la dame d’accepter. Long combat. Ils insistent, s’inclinent devant l’héroïsme salvateur, promettent une reconnaissance à la hauteur du sacrifice. Elle finit pas céder. Le second lendemain matin l’officier autorise la calèche à repartir. Boule de suif n’a pas eu le temps de se préparer à manger pour la journée. Contrairement aux bourgeois, qui se repaissent, goguenards, sans rien lui donner, pensez-vous, une fille de rien. Boule de suif s’étouffe d’injustice. Elle pleure. Fin de la nouvelle.

Quel rapport avec les personnels de santé et la pandémie actuelle ? L’injustice et les promesses non tenues. En situation de danger pressant, immédiat, fleurissent toutes sortes d’assurances, d’engagements solennels, pourvu que ceux qui seuls peuvent faire, fassent. Le danger pressant passé, plus rien n’urge. Il ne suffit pas d’avoir la justice immanente avec soi. Encore faut-il que les dominés, exactement à l’instar des dominants, imposent leurs intérêts.

Jacques Woda.


Agenda

<<

2020

 

<<

Août

>>

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
272829303112
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31123456

Annonces

Retraité.e.s en colère

Une pétition en ligne a été mise en place par les 9 organisations de retraité/es qui se sont réunies ce 11 avril : http://www.retraitesencolere.fr/ pour demander une loi de finances rectificative avec la suppression de l’augmentation de la CGS, la fin du gel des retraites et leur revalorisation. Une manière de maintenir la pression et de ne rien lâcher...