Hier, dix-neuvième jour, je ne savais plus quel jour nous étions.

lundi 6 avril 2020
par  Hervé Thomas
popularité : 2%

Dimanche 5 Avril, « des Rameaux », Jour 20, Texte 8

Hier, dix-neuvième jour, je ne savais plus quel jour nous étions.

Pour la date, il y a nos chers écrans ( qui nous collent à la peau : nos chairs écrans) d’ordinateurs, mais pour le jour de la semaine, je dois avoir recours soit au téléphone qualifié d’intelligent, « assistant personnel », mais alors je suis assistée, soit au bon vieux calendrier, mais alors je suis guettée par l’archaïsme.

Une fois retrouvés la date et le jour, le problème n’était pas réglé : ça, c’est pour nous, mais les autres ?

A l’heure où un virus de rien du tout menace la race humaine sans discrimination, il serait ridicule de raisonner en termes nationalo-centrés, européano-centrés ( ce qu’on fait très peu du reste, mais c’est une autre histoire...), occidentalo-centrés...

Donc, nous sommes le 11 Nissan 5780, le 12 du mois de sha’bâne 1441, mais tout aussi bien en 2970, en 2563 ( et c’est le début de l’année), en 4718 ( année du rat de métal, qui ne nous a pas porté chance...)* etc...

Au vingtième jour, j’ai retrouvé la date, c’est le Dimanche des Rameaux, calendrier chrétien.

Il est bercé de palmes ( en Afrique), de buis ( depuis la pyrale c’est plus difficile), de branches d’olivier ( de la Provence au Moyen-Orient), de laurier, de saule.....

Et les rameaux commémorent quelqu’un acclamé ce jour-là, abandonné à son tragique sort cinq jours plus tard : décidément, tout est bien relatif !

Christine Findal.

* calendrier : hébraïque, musulman, amazigh, bouddhiste,chinois.


Annonces

Retraité.e.s en colère

Une pétition en ligne a été mise en place par les 9 organisations de retraité/es qui se sont réunies ce 11 avril : http://www.retraitesencolere.fr/ pour demander une loi de finances rectificative avec la suppression de l’augmentation de la CGS, la fin du gel des retraites et leur revalorisation. Une manière de maintenir la pression et de ne rien lâcher...