Lallement a encore frappé !

dimanche 5 avril 2020
par  Hervé Thomas
popularité : 45%

Lallement a encore frappé !

La rivalité entre Paris et Marseille est bien connue. La relation conflictuelle s’inscrit dans l’histoire de ces deux villes. Elle s’exprime bruyamment dans les tribunes des stades où les footeux s’adressent réciproquement des insultes dont certaines ont un caractère objectivement homophobe, le paroxysme se manifestant à l’occasion du célèbre duel footballistique qui oppose chaque année l’OM et le PSG ; le fameux « Classico ».

Mais après la dernière sortie du Préfet de Police de Paris, il n’est pas l’heure d’invectiver le peuple parisien mais de le plaindre d’avoir un tel préfet pour les protéger !

Les pôvres, un tel couillon qui joue les marioles en prétendant que « Ceux qui sont aujourd’hui hospitalisés, ceux qu’on trouve dans les réanimations, ce sont ceux qui, au début du confinement, ne l’ont pas respecté » doit leur filer une belle estoumagade, lui qui devrait les rassurer. Il ne faut pas être fini pour sortir une telle cagade. Complètement fada le préfet ! Il escagasse jusqu’au plus haut niveau de l’Etat et mériterait que le Covid-19 l’espoutisse. Peut-être croit-il que l’uniforme l’autorise à jouer le càcou, mais degun ne peut respecter un tel bouffon dont on sait qu’on n’est pas dans le même camp que lui…

Vé, aujourd’hui, des parisiens je me sens collègue !

Dominique Satabin.


Annonces

Retraité.e.s en colère

Une pétition en ligne a été mise en place par les 9 organisations de retraité/es qui se sont réunies ce 11 avril : http://www.retraitesencolere.fr/ pour demander une loi de finances rectificative avec la suppression de l’augmentation de la CGS, la fin du gel des retraites et leur revalorisation. Une manière de maintenir la pression et de ne rien lâcher...