Masque

mardi 31 mars 2020
par  Hervé Thomas
popularité : 1%

Masque

Avancer masquer n’a jamais eu bonne presse. Et voici que cela nous tranquillise et nous protège. Qu’il soit en bec de canard, en tissu blanc règlementaire, en voile fantaisie ou en dentelles fleuries, de protection ou de carnaval, qu’il ait été acheté, distribué, substitué, recyclé ou fait main, le masque garantit que nous en sommes. Protégés pour les uns, protecteurs pour les autres, tous pro en tout cas. Et pourtant on en manque ! Le monde entier cherche des masques ! Comment ? Nos dirigeants égarés n’avaient pas anticipé ? Nous manquerions de fabricants locaux ? Les besoins de FFP2 seraient immenses, rapport à leur courte durée de vie ? Les élastiques seraient trop vite distendus ? Incroyable ! Alors, c’est la débrouille et chacun fait face si l’on peut dire tandis que modèles et tutos circulent sur les réseaux. Et chacun s’interroge sur le temps d’efficacité des masques, leur réutilisation possible, la pertinence du nettoyage à l’eau bouillante ou du passage au fer à repasser, sur la façon de les supporter, de les utiliser : un coup j’le vire un coup j’le pose, un coup j’respire un coup je cause. Parait même qu’il y aurait du trafic de masques, on ose à peine y croire, qu’on en trouverait dans les bons coins à quelques euros l’unité, une dizaine même, et que l’on aurait vu des vendeurs à la sauvette chuchoter Masques, Masques entre deux Malboro, Malboro. Décidément, on ne manque pas d’air vicié en ce moment.

José Rose.


Agenda

<<

2020

 

<<

Mai

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
27282930123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031

Annonces

Retraité.e.s en colère

Une pétition en ligne a été mise en place par les 9 organisations de retraité/es qui se sont réunies ce 11 avril : http://www.retraitesencolere.fr/ pour demander une loi de finances rectificative avec la suppression de l’augmentation de la CGS, la fin du gel des retraites et leur revalorisation. Une manière de maintenir la pression et de ne rien lâcher...