Mucus nasaux

vendredi 3 avril 2020
par  Hervé Thomas
popularité : 19%

Mucus Nasaux

Il n’y a pas que les mucus nasaux qui partent en analyse.

J’ai une amie qui elle aussi est en analyse. Elle souffre d’un virus personnel, qui lui empoisonne l’existence. Afin de le débusquer, elle va deux fois par semaine consulter un psychanalyste.

Elle s’installe confortablement dans un fauteuil, en face de lui, et elle parle. Elle dit tout ce qui lui passe par la tête, sans rien dissimuler. C’est la règle du jeu. Elle peut aussi ne rien dire du tout, c’est permis. De toute façon, pour son analyste, toute parole ou silence a un sens. C’est dans ces vides et ces pleins que l’homme de l’art parvient à repérer le virus.

Ça prend du temps. Des années.

Ces temps-ci, covid-19 oblige, mon amie ne peut plus aller chez son analyste. Il ne veut pas risquer que des gens ensemencent son cabinet. En outre, l’Attestation de Déplacement Dérogatoire, version 2, case 3, ne permet pas les consultations et soins pouvant être assurés à distance. Or mon amie peut assurer, et poursuit, son analyse à distance. Comment ? Par téléphone. Tout simplement. « Et pour payer la séance ? » m’enquis-je. « Par internet, virement bancaire ». Tout simplement.

Ma pauv ’dame, rien n’est plus comme avant.

Jacques Woda.


Annonces

Retraité.e.s en colère

Une pétition en ligne a été mise en place par les 9 organisations de retraité/es qui se sont réunies ce 11 avril : http://www.retraitesencolere.fr/ pour demander une loi de finances rectificative avec la suppression de l’augmentation de la CGS, la fin du gel des retraites et leur revalorisation. Une manière de maintenir la pression et de ne rien lâcher...