Sans contact

lundi 6 avril 2020
par  Hervé Thomas
popularité : 5%

Sans contact

Après le virtuel et la dématérialisation, voici venu le temps du sans contact. Se saluer sans contact, échanger sans contact, étudier sans contact, travailler sans contact, payer sans contact, pourquoi pas baiser sans contact ! On ne peut même plus s’effleurer, juste regarder ensemble dans la même direction. Et à distance règlementaire s’il vous plait. Nous voilà baisés mais sans baisers. Faudra attendre la libération : ça promet ! D’ici là, prière de réduire la proximité physique au strict minimum, la promiscuité n’en parlons pas, les personnes âgées, isolées qui ont juste besoin de mains touchées, de joues caressées, de fronts embrassés, faut oublier. Sans contact ! Paiement sans contact, carte sans contact, diagnostic sans contact. Et on prend comment les fruits et légumes sans contact ? Et on fait comment les fouilles au corps sans contact ? Et on se passe comment les alliances sans contact ? Et on va pouvoir payer sa barrette avec une carte sans contact ? Et le coronasutra c’est vraiment sans contact ? Et on se console comment sans se toucher ? Question de tact. Pas finauds les confinés !

José Rose.


Annonces

Retraité.e.s en colère

Une pétition en ligne a été mise en place par les 9 organisations de retraité/es qui se sont réunies ce 11 avril : http://www.retraitesencolere.fr/ pour demander une loi de finances rectificative avec la suppression de l’augmentation de la CGS, la fin du gel des retraites et leur revalorisation. Une manière de maintenir la pression et de ne rien lâcher...