Climat / Transition

La lutte contre le dérèglement climatique est présente dans toutes les activités d’Attac-Marseille, car c’est une question vitale pour l’humanité, et aussi une question de justice pour toutes les populations impactées.

Vous pouvez rejoindre le groupe Climat d’Attac-Marseille, qui est en liaison avec la commission Écologie et Société d’Attac-France.

Attac désigne clairement les responsables du dérèglement climatique :

- les multinationales qui continuent à développer les énergies fossiles : contre ces industries voyous nous menons campagne pour le désinvestissement des énergies fossiles, et nous nous battons contre les traités de libre-échange qui poussent au démantèlement des normes écologiques et à la croissance des transports émetteurs de gaz à effet de serre.
- les banques qui financent ces industries, et qui organisent l’évasion fiscale, détournant au profit des plus riches l’argent dont on a besoin pour sauvegarder le climat.
- les gouvernements qui laissent les mains libres aux puissances de l’argent et développent eux-mêmes des projets « d’aménagement » climaticides.
… sans compter la poursuite des guerres et des programmes d’armement qui sont un facteur important d’émission de gaz à effet de serre et de destruction des écosystèmes.

La COP21, fin 2015, n’a pas pris de décisions contraignantes, ce qui laisse perdurer l’inertie des gouvernements, tandis que les multinationales avancent leurs « solutions » : gaz de schiste, forages pétroliers en haute mer, etc., privatisation et financiarisation de la gestion de la nature...

Mais la COP21 a reconnu unanimement l’urgence de la question climat. Cela légitime les actions citoyennes, y compris de DÉSOBÉISSANCE CIVILE.

Les actions auxquelles Attac participe à Marseille :

- Les interventions de DÉSOBÉISSANCE CIVILE, non-violentes et déterminées, dans les succursales des banques (BNP et autres) qui financent les énergies fossiles et qui organisent l’évasion fiscale.

- La dénonciation des projets « d’aménagement » climaticides : l’aéroport de Notre-Dame des Landes, mais aussi à Gardanne la grande centrale électrique à bois Uniper, et à La Mède la reconversion d’une raffinerie Total pour fabriquer des agro-carburants à base d’huile de palme !

- La défense des terres agricoles dans notre département, pour préserver les écosystèmes et relocaliser la production alimentaire.

Attac-Marseille mène des campagnes d’information sur les enjeux du climat, par DES CONFÉRENCES, DES FILMS, UNE PIÈCE DE THÉÂTRE (dont vous pouvez devenir acteur !).

Information et analyse : si les émissions de gaz à effet de serre sont la cause principale du dérèglement climatique, nous attirons aussi l’attention sur d’autres facteurs, par exemple l’entretien du cycle de l’eau au niveau local, sur lequel les citoyens et les collectivités locales peuvent agir sans attendre.

En positif, Attac-Marseille soutient les ALTERNATIVES ÉCONOMIQUES ET SOCIALES CONCRÈTES qui construisent dès à présent une économie écologiquement soutenable, où l’énergie est gérée comme un bien commun.

Pour toutes ces actions Attac agit en concertation et en complémentarité avec des associations partenaires, par exemple :

avec Alternatiba pour l’organisation d’événements de mobilisation,
avec le Collectif pour une Transition Citoyenne qui regroupe des entreprises solidaires et des associations qui font vivre des alternatives concrètes,
avec des syndicats pour la campagne « Un Million d’emplois pour le climat », etc.

Pour participer à l’activité de ce groupe Climat : accueil.marseille@attac.org


Articles publiés dans cette rubrique

mardi 10 mars 2020
par  Hervé Thomas

Le 14 mars, nous marcherons ensemble pour faire entendre nos déterminations communes

Les organisations Attac, CGT, Confédération Paysanne, FSU, Greenpeace, Les Amis de la Terre, Oxfam, Union Syndicale Solidaires appellent à participer massivement aux marches pour le climat le 14 mars prochain.
Jamais il n’a été aussi urgent d’affronter ensemble les crises sociales et écologiques. Les (...)

lundi 27 janvier 2020
par  Hervé Thomas

Les Drôles de Partenariat de BlackRock

Un Entretien réalisé par Benjamin Grinda de La Marseillaise que nous remercions au passage.
Maxime Combes (Attac) : « Pour lutter contre le dérèglement climatique, on a besoin non pas de BlackRock mais d’argent public ».
Un partenariat a été annoncé la semaine dernière en marge du Forum économique (...)

jeudi 16 janvier 2020
par  Hervé Thomas

2020 : fin du fioul lourd sur les navires marchands et de croisière ?

2020 : fin du fioul lourd sur les navires marchands et de croisière ? UNE POLLUTION PEUT EN CACHER UNE AUTRE par Joël Martine
. Attac-Marseille, groupe Climat - Transition . membre du Collectif Alternatives Territoriales Métropole Aix-Marseille-Provence.
Le premier janvier 2020 est entrée en (...)

mardi 17 septembre 2019
par  Hervé Thomas

Climat, justice sociale : mobilisation générale le 21 septembre

Marche Pacifique Samedi 21 septembre 2019 à 14h00 sous l’Ombrière du Vieux Port.
Canicules, sécheresses, inondations, incendies, ouragans, fonte des glaces… Tout s’emballe. Le début d’année 2019 a apporté une fois de plus la preuve que les conséquences des changements climatiques sont sans cesse plus (...)

lundi 28 janvier 2019
par  Hervé Thomas

300 PROPOSITIONS pour le PLAN CLIMAT TERRITORIAL (PCAET) de la MÉTROPOLE AIX-MARSEILLE-PROVENCE

Début janvier 2019, le groupe de travail citoyen et inter-associations Alternatives Territoriales a réalisé, comme promis, une synthèse (remarquable !) des propositions, expériences, revendications des associations qui interviennent localement sur le climat. Le message est clair : nous exigeons que (...)

Navigation

Mots-clés de la rubrique

Annonces

Retraité.e.s en colère

Une pétition en ligne a été mise en place par les 9 organisations de retraité/es qui se sont réunies ce 11 avril : http://www.retraitesencolere.fr/ pour demander une loi de finances rectificative avec la suppression de l’augmentation de la CGS, la fin du gel des retraites et leur revalorisation. Une manière de maintenir la pression et de ne rien lâcher...