Non à l’extension de l’Aéroport Marseille-Provence

samedi 27 mars 2021
par  Dominique SATABIN
popularité : 22%

Attac-Marseille vous propose une visio-conférence-débat
le mercredi 31 mars à 18h30.

Non à l’extension de l’Aéroport Marseille-Provence

Quel avenir nous préparent les compagnies aériennes ?
Quelles conséquences pour le climat ?
Quel jeu joue le gouvernement ?

Lien pour rejoindre la visio-conférence : https://meet.jit.si/VisioAMPmercredi31mars

Attac-Marseille participe au collectif inter-associations contre l’extension de l’aéroport de Marignane. Aujourd’hui nous portons plainte devant le Tribunal Administratif contre l’État qui par la main du Préfet a signé le permis de construire en dépit de l’urgence climatique.

Pour préparer ce procès, nous avons étudié, avec le groupe de travail Transport Aérien d’Attac-France, les documents passés et présents par lesquels l’Aéroport justifie ses projets. Nous sommes en mesure de décrypter les non-dits et les mensonges de cette communication, de dire pourquoi l’augmentation du trafic aérien est climaticide.

Alors que des professionnels du transport aérien se prononcent, comme les experts du climat, pour une diminution radicale de ce mode de transport et une reconversion de ses travailleur-euse-s, il y a en France une dizaine de projets d’extension d’aéroports, … et autant de collectifs en lutte contre ces projets.

En rejet des propositions de la Convention Citoyenne pour le Climat, le gouvernement met dans son projet de loi climat de telles conditions que si cette loi est adoptée elle entérinera de fait les extensions prévues et ne limitera même pas les déplacements aériens courts (sauf partiellement 2 lignes.

Pourquoi le gouvernement s’obstine-t-il dans cette voie, au mépris des engagements de diminution des émissions de gaz à effet de serre, pris par la France dans l’accord de Paris (COP21) et dans ses propres lois ?


Annonces

Retraité.e.s en colère

Une pétition en ligne a été mise en place par les 9 organisations de retraité/es qui se sont réunies ce 11 avril : http://www.retraitesencolere.fr/ pour demander une loi de finances rectificative avec la suppression de l’augmentation de la CGS, la fin du gel des retraites et leur revalorisation. Une manière de maintenir la pression et de ne rien lâcher...