LIBERTE pour Eleonora, Théo et Bastien, solidaires des migrants !

mardi 1er mai 2018
par  Séverine Girard
popularité : 14%

Le gouvernement franchit un pas supplémentaire dans sa politique migratoire indigne. Après avoir regardé passivement une bande bien organisée d’extrême droite tenter de bloquer illégalement une frontière, dimanche 22 avril, au Col de l’Echelle, la police du ministre de l’intérieur Collomb a prétendu empêcher le passage de migrant·e·s, accompagné·e·s de citoyen·ne·s solidaires en provenance d’Italie, dont le but était de protéger les migrant·e·s d’exactions de cette bande d’extrême droite.
Les migrant·e·s ont pu passer et être accueilli·e·s par les centres d’accueils solidaires installés à Briançon.
En soirée, alors que tout était terminé, les forces de l’ordre ont mené plusieurs interpellations en ville et trois personnes, un suisse, une italienne et un jeune homme ayant la double nationalité suisse et belge ont été déférées devant le procureur de Gap et ont fait l’objet d’une comparution immédiate, assistées par deux avocats commis d’office.
La circonstance aggravante de « bande organisée » étant retenue par le procureur, la peine encourue est très lourde (7 à 10 ans), ce qui a justifié la demande au tribunal de les placer sous mandat de dépôt en attendant le procès du 31 mai.
Après délibération, les juges ont prononcé la mise en détention. L’assistance en est restée abasourdie, cette détention provisoire pour délit de solidarité constituant un grave précédent.
Jeudi 3 Mai, la demande de mise en liberté conditionnelle demandée par les avocat-e-s va être évaluée à Gap, mais les trois inculpés ne pourront pas y assister et resteront à Marseille.

Contre cette incarcération absolument révoltante, un appel à se rassembler a été lancé, avec plusieurs RV selon les lieux de mobilisation :

MARDI 1er MAI 15H DEVANT LE CONSULAT DE FRANCE À GENÈVE (Suisse)
MERCREDI 2 MAI 14H DEVANT LA GARE DE BARDONECCHIA (Italie)
JEUDI 3 MAI 13H00 DEVANT LE TRIBUNAL DE GAP (France)
JEUDI 3 MAI 18H30 DEVANT LA PRISON DES BAUMETTES À MARSEILLE
(Bus 22 S au départ Metro Rd Point du Prado)
#OnEstToutesDeLaBandeOrganisée #LiberonsLes #SolidaritéSansFrontières


Annonces

Retraité.e.s en colère

Une pétition en ligne a été mise en place par les 9 organisations de retraité/es qui se sont réunies ce 11 avril : http://www.retraitesencolere.fr/ pour demander une loi de finances rectificative avec la suppression de l’augmentation de la CGS, la fin du gel des retraites et leur revalorisation. Une manière de maintenir la pression et de ne rien lâcher...