Communiqué de soutien d’Attac aux salariés des Mc Do du département du 13

mercredi 27 septembre 2017
par  Séverine Girard
popularité : 7%

ATTAC apporte son soutien à la lutte des salariés
des établissements Mac Donald’s des Bouches du Rhône.

« Mc Do, paye tes impôts et tes salariés ! »

Depuis plusieurs jours, dans les établissements Mac Donald’s des Bouches du Rhône, les salariés conduisent des grèves et des actions revendicatives ponctuelles pour obtenir de leur direction moins de précarité dans les contrats, de meilleures conditions de travail et une politique salariale digne de ce nom.
Dans « La Marseillaise » du mercredi 20 septembre, on lit en une : « Longue grève dans les fast foods » … « Au dixième jour, en absence de réponse de la direction, le mouvement des salariés de plusieurs restaurants Mc Do du département ne faiblit pas ». Les fast food concernés sont Saint Victoret, Sainte Marthe, Plan de Campagne (cf. La Provence.com du samedi 23 septembre : « Mc Do Plan de Campagne fermé ce samedi pour cause de grêve des salariés), Grand Littoral, Vitrolles et à la Blancarde. (Voir aussi La Marseillaise 15 septembre).

Déjà en avril 2017, en lien avec le syndicat CGT des salariés de Mc Do, Attac a mené plusieurs actions pour dénoncer, en même temps que le mauvais traitement des salariés, l’évasion fiscale organisée par la multinationale Mac Donald’s. A Marseille, le 5 avril, les 5 comités locaux d’Attac des Bouches du Rhône ont investi les locaux du fast food de la Blancarde. Ils ont à cette occasion dénoncé devant la presse (cf La Provence et la Marseillaises du 6 avril) ce que la direction de Mc Donald’S ne révèle ni à ses salariés ni aux citoyens consommateurs. De quoi s’agit-il ?
Les fast food franchisés versent près du quart de leur chiffre d’affaire à une filiale créée au Luxembourg, chargée de percevoir la franchise. Cette dernière ne paye que très peu d’impôt au Luxembourg et échappe ainsi à l’impôt en France (1 Milliard d’économie en 4 ans pour Mc Donald’s !) : l’affaire est jouée au profit des actionnaires et au détriment des salariés de chaque établissement dont le directeur local peut toujours dire, sans les mettre sur la table, que les résultats ne sont pas suffisants pour améliorer les salaires et les conditions de travail ni réaliser les investissements pour renouveler les équipements dans l’entreprise.
Il y a 2 victimes dans ce système d’évasion fiscale : les salariés de l’entreprise d’une part, les citoyens d’autre part, car avec l’évasion fiscale, les recettes ne sont plus suffisantes pour financer nos services publics (Santé, Education..), biens communs de tous.

Citoyens et Clients des Fast Food, apportons notre soutien et notre solidarité aux salariés de Mac Donald’s ! Nous agirons ainsi pour le bien de tous

Comités locaux d’Attac de Marseille, La Ciotat, Aix-Salon-Gardanne, Aubagne, Arles


Annonces

Retraité.e.s en colère

Une pétition en ligne a été mise en place par les 9 organisations de retraité/es qui se sont réunies ce 11 avril : http://www.retraitesencolere.fr/ pour demander une loi de finances rectificative avec la suppression de l’augmentation de la CGS, la fin du gel des retraites et leur revalorisation. Une manière de maintenir la pression et de ne rien lâcher...