Lettre unitaire à adresser à Christian Kern , chancelier fédéral d’Autriche - pour le vote de l’Autriche contre le CETA

dimanche 9 octobre 2016
par  Hervé Thomas
popularité : 6%

MP3

M. le Chancelier Kern, Restez fort et bloquez le CETA.

Des citoyens de toute l’Europe vous soutiennent dans votre opposition au dangereux accord commercial Canada — UE. Nous sommes à vos côtés.

En effet, les dirigeants européens se rencontreront le 18 octobre prochain pour graver dans le marbre l’accord commercial dangereux et antidémocratique entre le Canada et l’Union européenne connu sous le nom de CETA.

Pourtant, les plans secrets précautionneusement prévus par l’UE pourraient finir à la poubelle.

Presque tous les pays européens sont prêts à le signer, sauf l’Autriche !

Le Chancelier autrichien Christian Kern tente de stopper l’accord et il pourrait bien le faire échouer..

Il dit : « Nous devons veiller (..) à ne pas faire basculer l’équilibre du pouvoir en faveur des multinationales, » ajoutant : « il n’y a aucune raison de soumettre nos démocraties aux multinationales ».

Si le Chancelier autrichien cède, CETA passera, mais s’il tient bon, avec notre soutien, l’accord sera enfin enterré.

Les dirigeants de l’UE font peser sur lui (le chancelier autrichien) une pression monstrueuse pour signer l’accord.

Alors qu’il a convoqué ses ministres dans quelques jours pour décider de soutenir – ou non – le CETA, nous devons lui montrer que nous sommes derrière lui.

Ajoutons tous notre nom ici :


Vous aussi, signez cette lettre en cliquant sur le lien ci-dessous !

https://www.wemove.eu/sites/all/modules/civicrm/extern/url.php?u=13243&qid=13949426


Annonces

Retraité.e.s en colère

Une pétition en ligne a été mise en place par les 9 organisations de retraité/es qui se sont réunies ce 11 avril : http://www.retraitesencolere.fr/ pour demander une loi de finances rectificative avec la suppression de l’augmentation de la CGS, la fin du gel des retraites et leur revalorisation. Une manière de maintenir la pression et de ne rien lâcher...