Forcer Macron à soutenir la levée des brevets sur les vaccins anti-covid !

jeudi 3 juin 2021
par  Dominique SATABIN
popularité : 6%

Brevet vaccin & OMC : Journée de mobilisation unitaire le lundi 7 juin, devant les Préfectures et à Paris République, à 18h

Les 8 et 9 juin prochains, une nouvelle Assemblée de l’Organisation Mondiale du Commerce OMC se réunit. Avec à son ordre du jour, de nouveau, la demande de l’Afrique du Sud et de l’Inde, ainsi que d’une centaine d’Etats et d’organisations de la société civile, de lever les brevets sur les vaccins anti-covid.

Depuis le deux octobre 2020, les demandes de levée des brevets sont rejetées, malgré les 3,3 millions de morts du covid 19, et une efficacité avérée et très forte des vaccins sur les formes graves de la maladie. Malgré aussi la course de vitesse entre la vaccination et l’émergence de variants plus résistants, qui donnent une nouvelle impulsion mortelle à la pandémie. L’apartheid vaccinal est toujours là. A la fin de l’année, ce sont moins de dix pour cent des populations des pays pauvres qui seront vaccinés, selon les prévisions les plus optimistes de Covax. Apartheid vaccinal. Qui menace la santé du monde, du monde entier. Un seul monde, une seule santé. D’autant plus que ce sont des milliards d’argent public qui ont fait ces vaccins qui sauvent des vies. Ce ne sont pas leurs brevets, ce sont nos vaccins.

Grâce aux mobilisations, des activistes du monde entier, et d’abord des pays les plus pauvres, Joe Biden a été contraint de soutenir devant l’OMC la levée des brevets. Le lendemain, Macron semblait lui emboîter le pas.

Mais lors du sommet européen de Porto le 7 mai, Macron est revenu sur son soutien initial. Macron y a déclaré, que « la clef, c’est le don de doses », et pas les brevets. L’Allemagne a aussi défendu les brevets et les profits de ses laboratoires BioNTech et CureVac. C’est l’Union Européenne qui a compétence pour négocier à l’OMC. Où il faut l’unanimité pour lever les brevets ! Une réunion informelle à l’OMC aura lieu dans la deuxième quinzaine de mai, avant un conseil spécifique le 8 et 9 juin prochain.

Le 20 mai, le Parlement européen a voté à 293 pour, 284 contre et 119 abstentions pour la levée des brevets. Le Parlement français lui n’est pas appelé à voter. Déni de démocratie.

Le lundi 7 juin à 18H, partout où c’est possible, mobilisation citoyenne devant les Préfectures en région et place de la République à Paris , pour forcer le président Macron et l’Union Européenne à voter la levée des brevets pour tous les vaccins et traitements anti-covid, à imposer les transferts de technologies, à réquisitionner les capacités de production utiles à la fabrication des vaccins et traitements contre la covid.

Guillaume Erceau, Porte-parole d’Attac 44


Documents joints

PDF - 305 ko

Agenda

<<

2021

 

<<

Août

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
2627282930311
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
303112345
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Annonces

Retraité.e.s en colère

Une pétition en ligne a été mise en place par les 9 organisations de retraité/es qui se sont réunies ce 11 avril : http://www.retraitesencolere.fr/ pour demander une loi de finances rectificative avec la suppression de l’augmentation de la CGS, la fin du gel des retraites et leur revalorisation. Une manière de maintenir la pression et de ne rien lâcher...