Attac Zone hors AGCS
Lettre aux intervenants

Site réalisé avec SPIP
 

UNIVERSITE POPULAIRE D’ATTAC MOSELLE

A L’ATTENTION DE MMES ET MM. LES INTERVENANTS

Attac Moselle vous remercie du concours que vous acceptez d’apporter cette année aux Rencontres de son Université populaire. Nous souhaitons vous préciser deux points :

1- Nos objectifs

En tant qu’Association d’Education Populaire, nous avons deux objectifs : d’une part, la transmission de connaissances sur un thème d’intérêt général ; d’autre part, l’ouverture au débat démocratique, c’est-à-dire à la confrontation, même vive, des idées, dans le respect absolu des personnes qui les portent.

En ce qui concerne le premier point, nous souhaitons que vous puissiez le plus possible utiliser un vocabulaire compréhensible par un public non spécialiste.

Nous réservons au second point la moitié des deux heures que dure la rencontre. Pour qu’il y ait véritable confrontation d’idées, il est à propos que vous citiez les diverses approches du sujet que vous exposez, en spécifiant la vôtre, de sorte qu’apparaissent en pleine lumière les termes du débat.

Ces recommandations n’altèrent en rien votre totale liberté de choix des contenus de votre intervention, qui reflètent donc votre position, et pas obligatoirement celle d’Attac.

2- Votre document de présentation.

Nous distribuons en début de rencontre un document qui présente le thème que vous traitez. Pour que nous puissions le photocopier, nous vous demandons de nous adresser ce texte, d’une quinzaine de lignes, une semaine à l’avance (en PJ quelques exemples).

Nous sommes heureux de votre collaboration, dont nous espérons que le public, nous et vous tirerons une meilleure compréhension de notre société.

Attac Moselle.

Les documents publics n'engagent pas l'association ATTAC Moselle sauf mention explicite. Ils peuvent représenter l'opinion de groupes thématiques, d'autres organisations. Il s'agit avant tout de pouvoir profiter des expertises et des idées disponibles afin de construire, ensemble, cet autre monde possible, de nous réapproprier notre avenir