Attac Nîmes

Accueil du site > Actualités > Lettre à Monsieur le préfet du Gard

COMITE LOCAL Nîmes, le 5 mai 2007.
ATTAC NÎMES

16 rue Dagobert
30 900 Nîmes

Monsieur Dominique Bellion
Préfet du Gard.

Monsieur le Préfet,

Par communiqué de presse en date du 23-04-2007 relatif à la sécheresse qui menace le Département, vous appelez chacun à
faire preuve de responsabilité et à réduire fortement sa consommation d’eau.

Le comité local ATTAC Nîmes qui milite et agit depuis de nombreuses années pour une gestion rigoureuse et transparente de l’eau en lien avec les citoyens/usagers, adhère à cet appel ; néanmoins nous pensons que ce communiqué est incomplet.

En effet, nous nous permettons d’attirer votre attention sur les points suivants :

* Le réseau de distribution d’eau de la Ville de Nîmes avec un rendement de 56 % et un indice linéaire de perte élevé de 37500 litres / Km / jour, produit un gaspillage sévère de cette précieuse ressource reconnue comme patrimoine commun de la Nation.

* Une augmentation du prix de l’eau depuis 2003 de 4,2% avec, malgré ce, une dégradation de l’indice linéaire de perte qui passe de 34,3 m3 à 37,5 m3.

* Par ailleurs, la commune de Nîmes ayant été dessaisie de la compétence eau au profit de l’établissement administratif Nîmes/Métropole, éloignant par là même le citoyen d’un centre de décision politique essentiel, le maire n’est plus responsable de la gestion de l’eau sur sa commune.

Compte tenu de notre attachement à la clarté des relations citoyennes, il nous parait utile et équilibré que vous informiez nos concitoyens de l’appel que vous lancez et des recommandations que vous préconisez en direction des propriétaires et gestionnaires du réseau d’eau de la ville de Nîmes : le Président de Nîmes/Métropole ainsi que le responsable de Saur France , pour qu’ils fassent preuve de responsabilité et de rigueur dans l’entretien et la maintenance du réseau d’eau, afin de stopper ce gaspillage inacceptable.

Nous souhaitons que votre appel à la responsabilité individuelle se conjugue à la responsabilité des élus et du secteur privé pour agir en commun, en cette période de restriction et au-delà, afin de préserver les milieux naturels et garantir une gestion saine et durable, au profit des citoyens/usagers, de ce patrimoine commun de l’humanité, « L’EAU ».

Veuillez agréer, Monsieur le Préfet, l’expression de nos respectueuses salutations.

ATTAC Nîmes, la Présidente

Suivre la vie du site RSS 2.0 | |