... accueil suite ...

La mondialisation financière aggrave l'insécurité économique des peuples et les inégalités sociales.


L'OMC travaille au démentèlement des services publics : santé, transports, éducation, culture ...


Par des dépôts de brevets, les sociétés transnationales mettent la main sur la chaîne alimentaire et la santé de la planète.


LA MARCHANDISATION MENACE LA PLANETE !




ATTAC, POUR UNE AUTRE MONDIALISATION

%  Assurer le contrôle démocratique de l'Europe, de l'OMC, du FMI et de la Banque Mondiale, informer les citoyens.

%  Repenser l'organisation sociale autour du travail : modération «actionnariale» et non salariale, interdiction des licenciements de convenance boursière, ...

%  Défendre et améliorer les services publics, garantir un réel accès de tous à ces services dans des conditions d'égalité et de solidarité.

%  Refuser la marchandisation de l'éducation, de la santé et de la culture.

%  Consolider le système de retraite par répartition, qui est l'expression de la solidarité inter-générationnelle.

%  Instaurer une fiscalité équitable : taxer tous les revenus financiers à un taux au moins équivalent à celui appliqué aux revenus du travail.

%  Promouvoir un monde solidaire, annuler la dette publique du tiers-monde aux niveaux français et européen.

%  Garantir un monde durable, refuser la brevetabilité du vivant et la confiscation des ressources par les multinationales (eau, agriculture).




UN AUTRE MONDE EST POSSIBLE

En bientôt quatre années d'existence, attac a élaboré des analyses des méfaits de la mondialisation libérale. L'association a aussi porté des alternatives devant l'opinion, les élus, les gouvernements et les organisations internationales. De Seattle, en novembre 1999, à Porto Alegre, en janvier 2002, attac a été et continuera d'être présente dans toutes les grandes mobilisations des mouvements sociaux et dans tous les lieux où l'on réfléchit et agit pour une autre mondialisation.

attac n'est pas un parti politique ; aucun de ses responsables ne brigue un mandat ; aucun candidat ne sera présenté ou soutenu par elle. Cependant, parce qu'elle est un mouvement d'éducation populaire ne dissociant pas la réflexion de l'action, elle entend jouer un rôle de stimulateur démocratique dans les échanges qui rythment les périodes électorales. Avec plus de 200 groupes locaux en France, ce sont tous les citoyens qui sont concernés et peuvent s'investir.

il s'agit tout simplement
de se réapproprier ensemble
l'avenir de notre monde

... accueil suite ...