Retour Attac Paris 15
format pdf
numéro précédent | suivant

Le XV d'attac

le bulletin d'information mensuel d'attac Paris 15°

n° 47 -

f ?vrier 2005


Campagne pour le ? NON ? au trait ? constitutionnel

La campagne nationale
Le prochain Ligne d’attac comprendra un encart de 4 pages ? l’usage des militants qui d ?crira les principales caract ?ristiques de la campagne, un appel ? souscription pour son financement et l’annonce du mat ?riel de campagne : autocollants, affiches, des cartes postales que les militants pourront envoyer aux personnes qu’ils connaissent. Le slogan ? Au nom de l’Europe, je vote NON ? est confirm ?. Le site internet aura 4 entr ?es : agenda des initiatives des comit ?s locaux ; appel ? souscription ; la lettre de campagne et le stockage des articles de presse envoy ?s par les comit ?s locaux. Un grand meeting ? Paris est pr ?vu le 30 avril.

A Paris
Des repr ?sentants de tous les comit ?s locaux de Paris et de quelques comit ?s de banlieue se sont r ?unis d ?but janvier pour d ?cider d’actions communes ? Paris dans le cadre de la campagne. Outre l’ ?laboration de tracts communs et le partage d’id ?es, il a ?t ? d ?cid ? de faire du WE des 12 et 13 mars un temps fort de la campagne dans tous les arrondissements de Paris.

Dans le 15 ?me arrondissement
Le comit ? pour-un-non-de-gauche organise les distributions de l’appel aux sorties de m ?tro en semaine et sur les march ?s les samedi et dimanche. Les dates sont diffus ?es sur Paris-15-informer. Vous pouvez aussi les conna ?tre en vous inscrivant sur la liste de diffusion du comit ? ou en t ?l ?phonant ? Gilles ou Martine. Le groupe Europe et le CA pr ?parent ?galement la participation du 15 ?me arrondissement au rendez-vous des 12 et 19 mars. Un autre temps fort, du type forum social local, est en projet pour le samedi 16 avril.

Dates des conseils de quartier au mois de f ?vrier

R ?unions de 19h30 ? 21h30 :

Cambronne-Garibaldi : Jeudi 3 f ?vrier 2005
Emeriau-Zola : Mercredi 9 f ?vrier 2005
Violet-Commerce : Jeudi 10 f ?vrier 2005
Dupleix-Motte Picquet : Lundi 14 f ?vrier 2005
Pasteur- Montparnasse : Jeudi 17 f ?vrier 2005
Pour les droits des femmes, pour l’ ?galit ?, NON ? cette Europe l ?.

Selon ses partisans, le "Trait ? constitutionnel" ferait progresser l’ ?galit ? entre les hommes et les femmes puisque des valeurs et des droits nouveaux y seraient reconnus. C’est un leurre et la Constitution contient m ?me de graves menaces de r ?gression.
Contrairement aux affirmations des partisans de la Constitution, l’ ?galit ? entre les hommes et les femmes n’est pas reconnue comme une valeur fondatrice de l’Union. De plus, les droits ou principes concernant les femmes qui y sont inscrits ne sont que pur affichage en l’absence de dispositif contraignant : de simples d ?clarations d’intention !
Il n’y a rien de nouveau par rapport aux trait ?s et aux Directives europ ?ennes en vigueur et il manque au contraire des droits essentiels pour les femmes.
Pire encore, certains des droits sociaux essentiels pour tous et particuli ?rement pour les femmes sont en r ?gression. Le droit au travail, inscrit dans la d ?claration des droits de l’homme de 1948, devient "le droit de travailler et la libert ? de chercher un emploi ? ! Avoir un emploi est la condition de l’autonomie des femmes. De m ?me, le droit ? un revenu minimum devient "le droit ? une aide sociale" : un recul particuli ?rement n ?faste pour les femmes qui repr ?sentent 80% des travailleurs pauvres et la majorit ? des ch ?meurs non indemnis ?s et des b ?n ?ficiaires de minima sociaux.

La remise en cause de ces droits n’est pas un hasard ! C’est l’application de la doctrine n ?o-lib ?rale qui est le fondement de la Constitution. Ainsi, au nom du march ?, on programme la privatisation des services publics. L’exp ?rience montre que leur recul fait retomber sur les femmes des t ?ches qui ne sont plus assur ?es par la collectivit ? ou qui deviennent trop chers, p ?nalisant par l ? les femmes les plus modestes.
Dans la strat ?gie europ ?enne de l’emploi, l’ ?galit ? entre les hommes et les femmes est utilis ?e pour l ?gitimer toujours plus de flexibilit ? et de pr ?carit ?. Depuis toujours, le temps partiel a ?t ? pr ?sent ? aux femmes comme le moyen de trouver un " ?quilibre entre la vie familiale et professionnelle". Le temps libre revendiqu ? par les mouvements f ?ministes pour la qualit ? de la vie est aujourd’hui vid ? de son contenu progressiste. Il est utilis ? pour l ?gitimer un temps de travail ? la carte qui dans le contexte actuel ne fait que satisfaire les besoins de flexibilit ? des employeurs. Une voie royale pour affaiblir la norme m ?me de temps complet et d ?velopper les statuts d’emplois pr ?caires !

Pour toutes ces raisons, il est essentiel de faire entendre la voix de toutes celles et ceux qui au nom de l’ ?galit ? hommes/femmes s’opposent ? cette Constitution. Plusieurs associations et militantes f ?ministes se sont d ?j ? exprim ?es en ce sens et veulent contribuer ? une campagne de d ?nonciation de cette Constitution.
En organisant cette rencontre publique, la commission "genre et mondialisation" d’ATTAC souhaite contribuer ? cette campagne et favoriser les convergences.

D ?bat public mercredi 16 f ?vrier au SNUIPP 12 Rue Cabanis - Paris 14 ?me - ? 20 heures

avec la participation de Catherine Samary (Attac), Claire Villiers (Copernic), Christiane Marty (Attac), Femmes Solidaires, P ?n ?lopes, Initiative f ?ministe pour le "non" et le r ?seau “Ruptures “.

Seule une Europe sociale o ? les droits fondamentaux et les services publics seront des valeurs sup ?rieures ? celle de la concurrence pourra garantir les droits acquis par les femmes et faire progresser l’ ?galit ?.

C’est au cin ?ma

"The corporation" de Jennifer Abbott, Mark Achbar avec Michael Moore, Noam Chomsky (2003)

Si l’entreprise a, l ?galement, les m ?mes droits qu’un individu, pourquoi se conduit-elle de fa ?on si peu humaine ? Ce documentaire montre que le comportement de l’entreprise correspond en tous points ? celui d’un psychopathe : ?go ?ste, menteur, se moquant totalement du bien- ?tre et du respect d’autrui... L’entreprise est-elle un monstre indomptable ?

Cin ?ma Saint-Andr ?-des-Arts II - 12, rue Git-le-Coeur 75006 Paris - M ?tro Saint-Michel



retour en haut