Retour Attac Paris 15
format pdf
numéro précédent | suivant

Le XV d'attac

le bulletin d'information mensuel d'attac Paris 15°

n° 49 -

avril 2005


La campagne pour le non au r ?f ?rendum continue...

Le week-end des Attac parisiens et d’Ile de France du 11 au 13 mars dernier a ?t ? un succ ?s.

De nombreuses initiatives d ?centralis ?es des comit ?s locaux (d ?bats, pr ?sences sur les march ?s, th ??tre de rue...) se sont d ?roul ?es du vendredi 11 mars au soir au dimanche matin. Il s’agissait d’expliquer notre position sur la constitution europ ?enne.

Le rendez-vous commun du samedi soir, de 17h ? 23h dans le 15 ?me arrondissement (Foyer de Grenelle) a r ?uni au moins 500 personnes dont la moiti ? ?taient des citoyens non engag ?s dans Attac. Ils ont assist ? ? des discussions autour de tables th ?matiques, de projections, de d ?bats, d’interm ?des musicaux, de discussions autour d’un bar sympathique...

Les prochaines ?tapes pour la campagne...

6 heures pour le Non de gauche dans le 15 ?me, organis ?es par les associations et les organisations politiques participant au Comit ? pour un Non-de-Gauche Paris 15e : Attac, LCR, MARS, MRC, PCF, des Socialistes, le 16 avril. Trois th ?mes seront abord ?s : l’Europe de la Constitution n’est pas celle des droits sociaux, l’Europe de la Constitution n’est pas celle des droits des femmes, l’Europe de la Constitution n’est pas celle de la paix . Des collages d’affiche et des distributions de tracts sont programm ?s pour annoncer le meeting : les dates et heures seront communiqu ?es sur Paris15-informer , mais vous pouvez aussi appeler les membres du CA pour avoir la liste.

Samedi 16 avril de 14h00 ? 20h00, au Patronage La ?que 72 avenue F ?lix Faure 75015 PARIS

Une conf ?rence-d ?bat, le 19 avril, avec Henri MALER , enseignant ? l’Universit ? Paris VIII, co-animateur d’Action CRItique MEDia (ACRIMED). Le th ?me sera le trait ? constitutionnel vu par les m ?dias ou comment les m ?dias nous informent sur la constitution. En effet, malgr ? la mobilisation des militants, il appara ?tra une fois de plus :
- que les m ?dias auront favoris ? une position au d ?triment d’une autre ;
- qu’ils n’auront pas rempli leur fonction d’information sur le contenu du Trait ? en accordant plus d’importance aux commentaires qu’au trait ? lui-m ?me.

Quels sont, dans ce contexte, les modes possibles d’exercice de la libert ? d’expression et du contr ?le citoyen sur l’information ?

Mardi 19 avril ? 20h00, au Foyer de Grenelle 17 rue de l’Avre 75015 PARIS

Sans paillettes mais en fanfare, avec Attac, faites le non dont l’Europe et le monde ont besoin, le 30 avril. Des intervenants d’Attac de plusieurs pays europ ?ens, des militants altermondialistes de plusieurs continents viendront t ?moigner et dire l’Europe dont les peuples ont besoin.

La restauration est assur ?e par la Conf ?d ?ration Paysanne et la coop ?rative Femmes Actives.

Des bons de participation sont en vente au prix de 5 Euros aupr ?s des comit ?s locaux.

Samedi 30 avril de 14h00 ? 20h00, Paris expo, porte de Versailles, Hall 8

Festival de cin ?ma d’Attac... 3 ?me...

La troisi ?me ?dition du festival de cin ?ma d’ATTAC " Images Mouvement ?es " se d ?roulera du 5 au 12 avril 2005 au Cin ?ma des Cin ?astes, et aura pour th ?me "La fabrique de l’exclusion".

 ? travers ce th ?me, il s’agit de d ?monter les m ?canismes produisant les laiss ?s-pour-compte de la soci ?t ? (travailleurs pr ?caires, ch ?meurs, SDF, sans-papiers...). Les cons ?quences sur le droit du travail, sur les services publics ou sur le fonctionnement de la justice des politiques n ?o-lib ?rales men ?es par la plupart des gouvernements occidentaux, mais aussi ? l’ ?chelle internationale par les grands organismes financiers seront ainsi au c ?ur de la probl ?matique d ?velopp ?e durant le festival.

D’une fa ?on plus g ?n ?rale seront ?galement abord ?es la question du regard que l’on porte sur les exclus ainsi que les initiatives mises en ?uvre pour lutter contre toutes ces formes d’exclusion.

Seront propos ?s, au rythme de quatre ? cinq s ?ances par jour :
- 44 films (documentaires et fictions, longs et courts-m ?trages) d ?crivant et analysant ces questions en France, en Europe et dans le reste du monde.
- 14 d ?bats r ?unissant des repr ?sentants de l’ensemble de la soci ?t ? civile : responsables associatifs, sociologues, historiens, repr ?sentants syndicaux et, bien entendu, cin ?astes.

Avec cette troisi ?me ?dition, il s’agit de poursuivre, d’une fa ?on ? la fois festive et constructive, r ?solument lucide et optimiste, la r ?flexion sur le monde que nous voulons demain pour nous et pour nos enfants et aux moyens de faire entendre nos voix.

Images Mouvement ?es - Cin ?ma des Cin ?astes, 7 avenue de Clichy 75017 Paris du 5 au 12 avril

Informations d’Attac Sant ?

Des g ?n ?ralistes d ?posent un recours en Conseil d’Etat contre la "D ?claration de choix du M ?decin traitant" au motif de d ?faut d’information du patient et du m ?decin, et de non-conformit ? aux r ?gles du droit.

Un large ?ventail de responsables de diverses composantes de la m ?decine g ?n ?rale se sont associ ?s pour saisir le Conseil d’Etat d’un recours en annulation contre les arr ?t ?s d’approbation du formulaire dit "D ?claration de choix du m ?decin traitant" et ceci aux motifs que ce document contrevient aux r ?gles du droit.

Il existe en effet un net d ?faut d’information du patient et du m ?decin, avec pr ?sentation partielle voire partiale du dispositif. Il est ainsi demand ? aux deux parties de s’engager ? respecter les dispositions d’un article du Code de la S ?curit ? Sociale, qui comporte six alin ?as, mais seul le premier de ceux-ci est communiqu ? au dos du document. L’information fournie au patient et au m ?decin ne leur permet pas un choix ?clair ?. Le formulaire est pr ?sent ? comme une simple "d ?claration de choix" alors qu’il engage les deux parties, et constitue donc un v ?ritable contrat. Or en droit un contrat doit ?tre r ?dig ? en un nombre suffisant de copies pour que chacun des signataires b ?n ?ficie d’un exemplaire, ce qui n’est pas ici le cas.

Au-del ? des arguments juridiques d ?velopp ?s dans ce recours en annulation, on ne peut que s’ ?tonner de la pr ?cipitation et de l’absence d’information des patients et des m ?decins sur les responsabilit ?s et les p ?nalit ?s que met en place ce dispositif, pr ?tendument destin ? ? renforcer la coh ?rence de l’acc ?s aux soins dans le syst ?me de sant ? alors qu’il en organise syst ?matiquement le contournement. La vaste entreprise de communication tous azimuts mise en oeuvre par les signataires se heurte, jour apr ?s jour, aux incompr ?hensions suscit ?es dans la soci ?t ? civile, aussi bien chez les patients que chez les m ?decins, par ses graves incoh ?rences. En tant qu’assur ?s sociaux et en tant que professionnels soignants de premier recours, les m ?decins g ?n ?ralistes associ ?s dans cette d ?marche entendent d ?fendre la m ?decine g ?n ?rale et l’acc ?s aux soins des patients dans un syst ?me solidaire.

Pour d ?fendre l’acc ?s aux soins solidaire et la m ?decine g ?n ?rale, signez et diffusez le Manifeste : www.manifeste-sante-mg.org.

La p ?tition sera aussi disponible pour signature ? la r ?union mensuelle du mois d’avril.



retour en haut