Retour Attac Paris 15
format pdf
numéro précédent | suivant

Le XV d'attac

le bulletin d'information mensuel d'attac Paris 15°

n° 56 -

janvier 2006


Tous nos meilleurs v ?ux pour l’ann ?e 2006 !

C’est le moment d’envoyer votre bulletin d’adh ?sion ou de r ?-adh ?sion, d ?ment compl ?t ?, sans oublier de pr ?ciser tout changement d’adresse postale ou ?lectronique.

Vous pourrez ?galement le remettre le 3 janvier en nous rejoignant lors de la premi ?re r ?union de la nouvelle ann ?e.

Cette r ?union sera suivie d’un pot, o ? boissons et victuailles seront les bienvenues... !!

Conf ?rence :
les origines de la crise en C ?te d’Ivoire

Michel Boy ?, consultant international (et militant d’Attac Paris 15e) animera une conf ?rence-d ?bat le 17 janvier sur la situation actuelle en C ?te d’Ivoire et le lien avec les relations franco-ivoiriennes.

Cette conf ?rence, suivie d’un d ?bat, abordera successivement les trois points suivants :
- La C ?te d’Ivoire ? Fille a ?n ?e de la France ? et le compromis ? houphouetiste ? ;
- La descente aux enfers : la d ?mocratie reflet de l’usure et de la mise en cause du compromis, la ? probl ?matique de l’ivoirit ? ? ;
- Les besoins crois ?s d’un autre contrat social et d’un renouvellement des relations avec l’ancienne puissance, les pistes ? explorer, les perspectives...

Conf ?rence et D ?bat, le 17 janvier 2006 ? 20h00, 17 rue de l’Avre 75015 PARIS

Un bilan de l’OMC au Foyer de Grenelle
avec Susan George et Fr ?d ?ric Viale

Attac a envoy ? deux d ?l ?gu ?s au sommet de l’OMC qui a eu lieu mi-d ?cembre ? Hong Kong : Susan George, Vice-Pr ?sidente d’Attac et Fr ?d ?ric Viale, coordinateur de la Commission OMC/AGCS et par ailleurs militant de Attac Paris 15.

Ces deux d ?l ?gu ?s seront pr ?sents au Foyer de Grenelle le 31 janvier lors d’une conf ?rence, et pr ?senteront un bilan du sommet de l’OMC.

Conf ?rence et D ?bat, le 31 janvier 2006 ? 20h00, 17 rue de l’Avre 75015 PARIS

Point sur la mobilisation sur le projet de directive Bolkestein

L’importance du combat contre le projet de "directive sur les services dans le march ? int ?rieur renvoie d’abord au contenu de ce texte qui est une incitation ? la concurrence entre les Etats et les peuples sur la base du moins disant social, d’une moindre protection des consommateurs, d’un abaissement des normes environnementales et de sant ? publique. Les services repr ?sentants 70 % du PIB de l’Union, l’enjeu est donc consid ?rable. Mais ce combat s’inscrit aussi dans la suite du rejet du trait ? constitutionnel europ ?en (TCE). Le d ?bat sur ce projet de directive a ?t ? un moment d ?cisif de la campagne r ?f ?rendaire et a contribu ? au basculement de l’opinion. L’impact de ce d ?bat avait contraint le gouvernement et le pr ?sident de la R ?publique ? affirmer que ce projet ?tait enterr ?. Le combat contre ce texte a donc valeur de symbole pour tous ceux qui se sont battus contre le TCE.

Relevant de la co-d ?cision entre le Parlement europ ?en et le Conseil, ce projet de directive sera vot ? en premi ?re lecture ? Strasbourg le 14 f ?vrier. Il a ?t ? amend ? par la Commission du march ? int ?rieur et de la protection des consommateurs (IMCO). Les amendements adopt ?s sont, pour l’essentiel, en trompe l’ ?il et ne change rien au contenu r ?el de ce projet.

Le projet de directive Bolkestein comporte deux aspects d ?cisifs qui ont ?t ? maintenus. D’une part, le prestataire de service n’est pas oblig ? d’informer l’Etat o ? il exerce, d’autre part il n’est pas oblig ? d’avoir un repr ?sentant dans ce pays. Comment donc s’exerceront les contr ?les si l’administration n’est pas au courant de l’existence de l’entreprise et si par miracle l’entreprise se fait contr ?ler, ? qui l’administration s’adressera puisqu’elle n’aura aucun interlocuteur ?

La directive peut ?tre adopt ?e assez vite apr ?s un vote en premi ?re lecture si le Conseil le d ?cide. Vu le c ?t ? sensible de la question, la tentation sera forte d’aller vite pour court-circuiter une mobilisation des opinions publiques, ce qu’indique l’attitude de la droite au Parlement europ ?en.

Au niveau europ ?en, c’est l’ ?ch ?ance du vote en premi ?re lecture au Parlement europ ?en qui doit nous mobiliser. Il aura lieu ? Strasbourg le mardi 14 f ?vrier. Il faut essayer de faire ? cette occasion une manifestation europ ?enne qui soit la plus massive possible. La d ?cision d’une manifestation ? Strasbourg le samedi 11 f ?vrier devrait ?tre prise avant la fin de l’ann ?e pour pouvoir se donner le temps n ?cessaire pour en faire un succ ?s.

Les r ?sultats de l’Assembl ?e G ?n ?rale d’Attac 2005 : synth ?se d’Attac Paris 15e

Le nombre d’ ?lecteurs ?tait de 25 141 et le nombre de votants de 5 509, soit 21,91%

Les principaux r ?sultats du vote sur les r ?solutions

Adoption du rapport d’activit ? : 87,77% des voix
Adoption du rapport financier : 88,13% des voix
Chercher un nouvel ?quilibre fondateurs/actifs : 72,14% ; cette r ?solution vise ? chercher un meilleur ?quilibre entre la repr ?sentation des membres fondateurs et des membres actifs.
Principe d’une co-pr ?sidence de l’association : 59% ; la double parit ? (femmes/hommes et actifs/fondateurs) devra ?tre respect ?e pour les postes de la pr ?sidence, la vice-pr ?sidence, le secr ?tariat g ?n ?ral, la tr ?sorerie pris dans leur ensemble.

Les principaux r ?sultats du vote sur les orientations

65,87% des votants ont approuv ? la totalit ? du texte d’orientations : il donne mandat au Conseil d’administration sur plusieurs points comme ?pr ?parer un ouvrage sur les propositions alternatives qu’Attac propose en France ?, ?lancer une grande campagne d’adh ?sion ? ou ?renforcer le mouvement altermondialiste ?, notamment dans le cadre des mouvements sociaux.

Il faut souligner encore une fois que pour parvenir ? la r ?forme des statuts une participation massive des adh ?rents au vote est absolument indispensable. Les nouveaux statuts devraient s’appliquer pour l’Assembl ?e G ?n ?rale ?lective qui aura lieu au mois de juin 2006.



retour en haut