Retour Attac Paris 15
format pdf
numéro précédent | suivant

Le XV d'attac

le bulletin d'information mensuel d'attac Paris 15°

n° 71 -

juin 2007


L’Assembl ?e G ?n ?rale d’ATTAC Paris 15e aura lieu mardi 5 juin.

Pour pouvoir voter, les adh ?rent-e-s devront ?tre ? jour de leurs cotisations 2007 ?
ATTAC National et ? ATTAC Paris 15 ?me. Si vous n’avez pas (r ?)adh ?r ? ? ATTAC en
2007 et que vous souhaitiez le faire d’ici l’Assembl ?e G ?n ?rale, vous trouverez un
bulletin d’adh ?sion accompagnant ce XV d’attac. Il est pr ?f ?rable que vous remettiez le
bulletin rempli et son r ?glement le jour de l’AG.

Assembl ?e g ?n ?rale d’attac Paris 15e, mardi 5 juin a ? 19h30, Foyer de Grenelle, 17 rue
de l’Avre.

Pour un service public de l’ ?nergie

Malgr ? ces constats sur l’ ?chec du march ?, reconnu y compris par de nombreux lib ?raux, la marche
aveugle vers l’ouverture totale ? la concurrence se poursuit, avec tous les risques qu’elle entra ?ne. La
politique ?nerg ?tique, compte tenu de ses cons ?quences en termes environnemental et social, doit
appartenir aux citoyens. Leur intervention est le levier indispensable ? la d ?mocratisation des services
publics.

Notre objectif doit ?tre la cr ?ation d’un service public de l’ ?nergie en Europe et en France. Cela passe
par l’abrogation des directives europ ?ennes qui instaurent le march ? de l’ ?lectricit ? et du gaz et la
non-application de l’ouverture du march ? aux particuliers pr ?vue en France au 1er juillet 2007.
La cr ?ation d’un service public de l’ ?nergie doit permettre un droit effectif ? l’ ?nergie pour tous et doit
s’appuyer sur des ?conomies d’ ?nergie, sur la d ?finition et le contr ?le citoyen de la politique
 ?nerg ?tique sur des choix de modes de production diversifi ?s qui int ?grent les cons ?quences sociales
et environnementales sur l’effort de recherche dans la ma ?trise de l’ ?nergie et la production du futur.

EDF (comme GDF) doit ?tre d ?-privatis ?e, (re)trouver le caract ?re d ?mocratique qu’avaient voulu
impulser ses fondateurs et ?tre mise au service du public.

Le tarif r ?gul ? doit rester l’outil du service public pour garantir l’ ?galit ? de traitement entre les
usagers par la p ?r ?quation tarifaire.

Une p ?tition unitaire reprenant ces points a ?t ? initi ?e par Attac et un certain nombre d’associations
et organisations syndicales.

Vous pouvez la signer ? l’adresse suivante : http://www.petition-elecgaz.org/

Participez ? la r ?union publique ? l’appel d’Attac et du Collectif de d ?fense des services publics,
mercredi 13 juin, 20 heures, au FIAP, 30 rue Cabanis, M ?tro Glaci ?re.

Attac en campagne

Le CA d’Attac du 26 mai 2007 a
poursuivi l’analyse de la situation
politique cr ??e par l’ ?lection
pr ?sidentielle. Le r ?sultat de celle-ci
s’est forg ? autour de th ?mes
traditionnels de droite, voire
d’extr ?me droite, et de d ?voiements
des aspirations sociales. Cette
nouvelle donne politique, sur fond
de d ?g ?ts sociaux, est empreinte de
contradictions et rend
indispensable un travail de
d ?construction du discours et de la
logique de la comp ?tition qui
veulent d ?truire toutes les
solidarit ?s.

Dans cet esprit, et ? court terme, le
CA a r ?dig ? ou d ?cid ? la r ?daction
de plusieurs tracts qui sont d ?j ?
disponibles ou le seront dans les
prochains jours :
- un tract sur le ? G8 ill ?gitime ?
servant ? recontextualiser la
situation politique fran ?aise
(disponible) ;
- un tract sur les questions
internationales (en projet)
- un tract Europe (disponible) ;
- un tract sur le travail et la
d ?fiscalisation (en cours) :
- un tract sur l’environnement (en
cours) :
- un tract sur les libert ?s (en cours).

Attac a d ?s lors une responsabilit ?
tr ?s importante dans la constitution
d’un large front de r ?sistance
offensive pour faire bouger les
rapports de force contre les remises
en cause des droits fondamentaux
et des libert ?s publiques qui restent
la marque profonde des politiques
n ?olib ?rales ? l’ ?chelle mondiale.

Extrait de la ? D ?claration du CA
d’Attac du 26 mai 2007 ?

Sommet international alternatif au G8 Rostock, 5 et 7 juin 2007

En 2007, le sommet des huit Etats les plus riches et les plus puissants
du monde se tiendra ? Heiligendamm, pr ?s de la ville de
Rostock, sur la c ?te allemande de la
mer Baltique. Les mesures
pr ?conis ?es par le G8 font depuis
longtemps l’objet de manifestations,
de critiques et de refus ? travers le
monde entier. Le Sommet alternatif
de Rostock, du 05 au 07 juin, sera
l’un des temps forts de ces
contestations. Toutes les personnes
qui recherchent des solutions
alternatives ? la mondialisation
actuelle.

Les chefs d’Etat et de gouvernement
du G8, qui ne repr ?sentent que 13 %
de la population mondiale,
discuteront de l’ ?conomie mondiale,
le d ?veloppement, l’environnement,
les conflits et la paix, entre autres ;
sujets pourtant concernant
l’ensemble de l’humanit ?. Et comme
 ? l’accoutum ?e, priorit ? sera donn ?e
 ? la satisfaction d’int ?r ?ts
nationaux, souvent ?triqu ?s et ?
court terme. Rien ne changera en
2007. Le gouvernement allemand a
d’ailleurs d ?clar ? que la ? s ?curit ?
de l’investissement ? serait le fil
conducteur du Sommet.

La forme actuelle de la
mondialisation a produit et
continue de produire tr ?s peu de
gagnants pour un grand nombre de
perdants.

L’un de ces perdants est la justice
sociale. La pauvret ? et la
polarisation sociale se g ?n ?ralisent
 ? travers le monde. Alors que le
nombre de personnes aux prises
avec la famine est pass ? de 840
millions ? 854 millions au cours de
ces dix derni ?res ann ?es, l’infime
minorit ? de millionnaires et
d’hyper-riches a multipli ? par deux
sa fortune, qui est pass ?e de 16 000
milliards ? 33 000 milliards de
dollars. Les investisseurs
institutionnels et les entreprises
multinationales, entre autres ?
acteurs globaux ?, b ?n ?ficient
 ?galement de cette mondialisation.
Dans le m ?me temps, pauvret ? et
pr ?carit ? gagnent du terrain, m ?me
dans les pays les plus d ?velopp ?s.

L’environnement est l’autre grand
perdant. En d ?truisant la
biodiversit ? et en pillant les
ressources naturelles de la plan ?te,
le mod ?le ?conomique actuel, et le
mode de vie qu’il induit, entra ?ne un
bouleversement dramatique du
climat. Ainsi, les fondements
m ?mes de la vie humaine sur terre
sont mis en danger. Et les mesures
pr ?conis ?es par le G8, fond ?es sur
la croissance illimit ?e et la
d ?r ?glementation du march ?,
accentuent fortement les probl ?mes
mondiaux d’environnement.

La paix et la s ?curit ? internationale
sont elles aussi du mauvais c ?t ? de
la barri ?re, ? mesure que se
multiplient les causes des conflits.
Le nationalisme, le racisme,
l’int ?grisme, la violence, le
terrorisme et la guerre sont
encourag ?s. Les strat ?gies de
pr ?vention ? long terme des conflits
font place ? une militarisation
croissante de la politique
internationale des Etats. Tous les
pays du G8 sont, d’ailleurs, soit en
guerre, soit indirectement
impliqu ?s dans des conflits arm ?s.
Parmi les perdants de la
mondialisation, les femmes payent
un lourd tribut. Des millions de
personnes sont oblig ?es d’immigrer
ou de supporter des conditions de
vie mis ?rables. Dans le m ?me
temps, les pays riches ?l ?vent des
fortifications contre l’immigration.
Nous ne pouvons plus tol ?rer une
telle situation ! La mondialisation
peut ?tre diff ?rente, si elle est au
service de la majorit ?. Nous voulons
une mondialisation d ?mocratique,
venant d’en bas, une mondialisation
de la justice et de la s ?curit ? sociale.

Nous voulons des relations et un
commerce ?quitables entre les pays
d ?velopp ?s et les pays en
d ?veloppement. Nous voulons une
 ?conomie fond ?e sur la solidarit ?.
C’est l’ ?conomie qui doit ?tre au
service des personnes et non
l’inverse ! Nous exigeons un
traitement responsable et durable
de notre environnement. Nous
plaidons pour des solutions
pacifiques et politiques aux conflits.

Il existe des orientations autres que
celles du G8. Nous voulons les
pr ?senter et en d ?battre en public.
Nous voulons ?galement ?changer
nos id ?es et trouver ensemble des
r ?ponses ? toutes les autres
questions qui se posent.

Le Sommet-alternatif se tiendra du
05 juin (17h00) au 07 juin (13h00).
Des ?v ?nements th ?matiques seront
 ?galement organis ?s ? cette
occasion.

Ce G8 doit ?tre le dernier !

Attac demande la suppression du
G8, ce directoire ill ?gitime du
monde. Attac pr ?ne une r ?forme
radicale de la r ?gulation
internationale autour de l’ONU et
des textes fondamentaux dont elle
est garante (D ?claration universelle
des droits de l’homme, Charte des
Nations unies, conventions de
l’Organisation internationale du
travail... ).

Attac France exige des membres
du G8 des engagements clairs pour
les pays du Sud :
- L’annulation totale de la dette
publique de ces pays.
- La transparence et le contr ?le
des flux financiers
par des taxes
globales, ainsi que la restitution des
fonds d ?tourn ?s par les r ?gimes
corrompus et les multinationales
occidentales.
- L’abandon des conditionnalit ?s
et des plans d’ajustement
structurel
.
- La d ?finition d’un droit
international de la dette
et la
cr ?ation d’une instance juste
d’arbitrage entre les int ?r ?ts des
cr ?anciers et des d ?biteurs.
- La suppression des
subventions
occidentales aux
exportations
vers les pays du Sud,
et la reconnaissance du droit de ces
pays ? la souverainet ? et ? la
s ?curit ? alimentaires.

C’est pour porter ces exigences
qu’Attac France appelle ? se rendre
massivement du 1er au 8 juin au
contre-sommet de Heiligendamm
pour manifester notre opposition ?
ceux qui se pr ?tendent les ma ?tres
de la plan ?te.



retour en haut