Retour Attac Paris 15
format pdf
numéro précédent | suivant

Le XV d'attac

le bulletin d'information mensuel d'attac Paris 15°

n° 75 -

Janvier 2008


Ann ?e 2008 : tous sur le pont !

Tous nos meilleurs vœux pour l’ann ?e 2008 !

C’est le moment d’envoyer votre
bulletin d’adh ?sion ou de r ?-adh ?sion
d ?ment compl ?t ?, sans oublier
de pr ?ciser tout changement d’adresse
postale ou ?lectronique.

Vous pourrez ?galement le remettre
le 8 janvier en nous rejoignant lors de la
premi ?re r ?union de la nouvelle ann ?e ?
la maison des association du 15 ?me
arrondissement.

Cette r ?union sera suivie d’un pot,
o ? boissons et victuailles seront les
bienvenues...

Forum Social Mondial partout ? travers le monde
Le Forum Social Mondial a ?t ? cr ?? il y a quelques ann ?es en riposte aux  ? ?lites ? de Davos. Les premi ?res ann ?es, il a eu lieu ? Porto Alegre au Br ?sil. Puis il s’est d ?plac ? ? Bombay (2004) , ? la fois ? ? Bamako, ? Caracas et ? Karachi (2006) et ? Nairobi (2007).

Pour 2008, il a ?t ? d ?cid ?
d’organiser le FSM d’une mani ?re
d ?centralis ?e partout dans le monde.
Lors de cette semaine altermondialiste
culminant le 26 janvier, il s’agit de
continuer ? construire le rapport de
forces du mouvement altermondialiste ?
l’ ?chelle plan ?taire en l’ancrant plus
avant, aussi loin que possible, dans le
local. Il s’agit de donner ? partir du local
le maximum de visibilit ? aux luttes, aux
r ?sistances, aux alternatives.

En France, les diff ?rents Forums
Sociaux Locaux m ?neront des actions
fin janvier. Ainsi le FSL du 15eme
organise le 25 janvier une soir ?e sur le
th ?me ? Pourquoi avoir peur de
l’immigration ? ?.

Par ailleurs ? Paris, le 26 janvier un
apr ?s midi de rencontres est organis ?
Salle Olympe de Gouges (11 ?me, M ?
Voltaire)

Plus d’informations

Clearstream : affaire ? suivre

Alors que ?l’affaire Clearstream 2 ?
d ?fraye la chronique, Attac paris 15
vous convie, au Foyer de Grenelle, ? la
projection du film ?l’affaire
Clearstream ?
, r ?alis ? par Denis
Robert.

Clearstream est l’une des plus
grandes soci ?t ?s de clearing d’Europe
(le clearing, c’est le r ?glement des achats
et des ventes de titres sans d ?placement
d’argent, au moyen de virements
 ?lectroniques). Elle g ?re des flux
financiers qu’elle transforme en valeurs
pour le compte de banques et de
soci ?t ?s, soit 9 trillions d’euros par an
(ce qui ?quivaut ? un chiffre suivi de 12
z ?ros) provenant des places financi ?res
de 107 pays. Les titres ?chang ?s restent
dans ses coffres-forts. Les propri ?taires
changent au gr ? des op ?rations de
compensation. Clearstream dit n’avoir
parmi ses 3000 clients que des banques
renomm ?es et surtout pas de soci ?t ?s
occultes. Mais, selon Ernest Backes,
principal t ?moin cit ? par Denis Robert,
des centaines de multinationales (dont
Daewoo) et de soci ?t ?s offshore louches
profiteraient du syst ?me. Clearstream
est indispensable au bon
fonctionnement de la finance mondiale.

Dans cette enqu ?te, Denis Robert et
Pascal Lorent s’attachent ? montrer les
implications concr ?tes de la
mondialisation financi ?re dans la vie
des salari ?s.

Cette projection sera suivie d’un
d ?bat avec Vincent Drezet,
secr ?taire national du Syndicat
national Unifi ? des Imp ?ts
et
membre du Conseil Scientifique d’Attac
qui apportera son regard et ses
r ?flexions sur la mondialisation
financi ?re.

Projection et d ?bat, mardi 15
janvier ? 20h00 au Foyer de Grenelle

4 f ?vrier 2008 : il y a un os dans mon trait ? !

Le pr ?sident Sarkozy aura alors
r ?ussi son pari : faire adopter par les
parlementaires le Trait ? constitutionnel
que 55 % des ?lecteurs avaient rejet ? en
2005, et dont le nouveau trait ? est le
fr ?re jumeau. Face ? cette forfaiture, des
dizaines de milliers de Fran ?aises et de
Fran ?ais ont d ?j ? sign ? une p ?tition
demandant un r ?f ?rendum, et des
comit ?s unitaires se sont constitu ?s
dans de nombreux d ?partements.

Il importe d’accentuer la pression
sur le chef de l’ ?tat et sur les
parlementaires, afin d’obtenir que la
ratification se fasse par voie
r ?f ?rendaire. Attac-France va continuer
 ? s’y employer durant les jours et les
semaines qui viennent, en liaison avec
les Attac d’Europe confront ?es au m ?me
probl ?me, avec qui elle publie le
communiqu ? ci-dessous.

Le jeudi 13 d ?cembre, les vingt-sept
chefs d’ ?tat ou de gouvernement de
l’Union europ ?enne ont sign ? le trait ?
de Lisbonne qui, s’il est ratifi ? par tous
les ?tats membres, devrait pendant de
longues ann ?es continuer ? imposer aux
peuples d’Europe, auxquels on ne
demandera pas leur avis, un lib ?ralisme
 ?conomique ?chappant ? toute
contrainte. Ce trait ? est condamnable ?
la fois dans son ?laboration, dans son
contenu et dans le mode de ratification
choisi.

Les Attac d’Europe demandaient que
tout nouveau texte fondamental
europ ?en, qu’on l’appelle trait ? ou
constitution, soit r ?dig ? par une
assembl ?e ?lue ? cet effet. On est loin du
compte : le nouveau trait ? a ?t ? ?labor ?
dans le plus grand secret par un groupe
d’experts sur lesquels on ne sait rien,
puis soumis pendant l’ ?t ? ? une
Conf ?rence intergouvernementale
(CIG), avant d’ ?tre approuv ? dans la
nuit du 18 au 19 octobre par les
dirigeants europ ?ens. Le tout sans la
moindre transparence !

Quant au contenu, chacun ou
presque s’accorde ? reconna ?tre qu’il est
 ? plus de 90 % identique au Trait ?
constitutionnel de 2004, rejet ? en 2005
par les peuples fran ?ais et n ?erlandais.
La principale diff ?rence, c’est que le
texte est totalement illisible, apportant
de fa ?on confuse pr ?s de 360
amendements au trait ? de Maastricht
(Trait ? sur l’Union europ ?enne) et ?
celui de Rome, rebaptis ? pour la
circonstance “Trait ? sur le
fonctionnement de l’Union
europ ?enne”. Autrement, tous les
ingr ?dients du Trait ? constitutionnel
sont r ?unis : libre concurrence, stabilit ?
des prix promue au rang d’objectif de
l’Union, soumission ? l’OTAN, n ?cessit ?
pour les ?tats d’am ?liorer
progressivement leurs capacit ?s
militaires, droit d’ing ?rence dans les
pays tiers, etc. La Banque centrale
europ ?enne conserve son ind ?pendance
vis- ?-vis des ?tats, tandis que le
Parlement p ?se toujours bien peu face ?
la Commission et au Conseil des
ministres.

La grande diff ?rence se situe au
niveau de la ratification : cette fois-ci,
plus question de consulter les citoyens,
c’est trop dangereux : seule l’Irlande le
fera pour respecter l’article 46 de sa
constitution. Ailleurs, c’est la course ?
qui arrivera le plus vite ? ratifier le
trait ?, par voie parlementaire bien
 ?videmment. La col ?re est grande en
France et aux Pays-Bas, qui voient leur
vote de 2005 bafou ?. Elle l’est aussi au
Royaume-Uni, qui devait se prononcer
par r ?f ?rendum en 2006, mais o ?, l ?
non plus, il n’est pas pr ?vu de consulter
le peuple. Elle s’ ?tend ?galement ?
l’Allemagne, ? l’Autriche, ? la Belgique,
au Danemark et ? bien d’autres pays de
l’Union. Les citoyennes et les citoyens
veulent pouvoir s’exprimer, ils ne
veulent plus ?tre ?cart ?s de la
construction europ ?enne. C’est
pourquoi les Attac d’Europe exigent
ensemble que le trait ? de Lisbonne soit
soumis ? un r ?f ?rendum dans chaque
 ?tat membre. C’est le seul moyen de
permettre de combler, au moins en
partie, le foss ? qui s’est creus ? entre les
dirigeants de l’Europe et ses peuples.

Lundi 4 f ?vrier, Marche
symbolique sur Versailles lors de
la r ?union du Congr ?s.

Projet de loi OGM : mobilisation g ?n ?rale !

Les grandes firmes de l’industrie
agroalimentaire internationale diffusent
les OGM comme dernier avatar de leur
mainmise sur l’agriculture. Cela se fait
au d ?triment des paysans et des
consommateurs du monde entier, en
d ?truisant les agricultures paysannes de
proximit ?, au d ?triment de la
biodiversit ? et sans la moindre
assurance qu’il n’y a pas de risque pour
la sant ? des consommateurs.

ATTAC salue et soutient les gr ?vistes
de la faim, qui r ?clament le d ?p ?t de la
clause de sauvegarde aupr ?s de l’Union
europ ?enne conform ?ment aux
promesses faites par le Gouvernement
fran ?ais ? l’issue du Grenelle de
l’environnement et ? ce jour non tenues.

Ce combat pour la libert ? et le droit
de produire et de consommer sans OGM
est partie int ?grante du combat
altermondialiste.

Une autre agriculture, un autre
monde sont possibles.

Samedi 12 janvier : Journ ?e
nationale d’interpellations des
S ?nateurs et des D ?put ?s

Mardi 15 janvier : Rassemblement
au moment du passage du texte de loi
devant le S ?nat



retour en haut