Communiqué de la Coalition Internationale des Sans-Papiers, Réfugiés et Migrants

dimanche 12 juillet 2015
popularité : 26%

Communiqué de la CISPM Bruxelles, le 12 juillet 2015

Lors de sa réunion du 12 juillet 2015, la Coalition Internationale des Sans-Papiers, Réfugiés et Migrants, représentée par de nombreux membres des collectifs belges (Voix des sans-papiers Bruxelles et Liège, Collectif Ebola, Mobilisation Groupe 2009, Latinos X la Regularizacion, Comité de travailleurs sans-papiers du syndicat belge CSC), des collectifs de France (CSP75, CSP93 et CSSP49 réunis au sein de l’UNSP), Mouvement Migrants et Réfugiés Italie et l’Union Syndicale de Base (USB - Italie) ont discuté sur la situation des migrants (demandeurs d’asile, réfugiés ou sans-papiers) partout en Europe et des différentes luttes menées.

Tous les collectifs sont unanimes et dénoncent :

  • - La violation des droits humains de la part des états européens, au mépris des différentes conventions (Genève,..) et déclarations (déclaration universelle des droits de l’homme) qu’ils ont pourtant signées et qui sont à l’origine de la construction de l’Europe, mais également au mépris de certaines directives européennes plus récentes.
  • Le règlement Dublin III qui bloque les migrants dans les pays méditerranéens (Espagne, Grèce, Italie, Malte) et frontaliers européens (Bulgarie, Roumanie, Pologne) par une remilitarisation des frontières internes (Calais, Vintimiglia...) et par leur renvoi systématique vers ces pays d’entrée en Europe sans laisser aux migrants la possibilité de choisir le pays où ils veulent demander l’asile.
  • Les décisions prises récemment par le Conseil Européen qui sont inacceptables (quotas, accord bilatéraux pour l’expulsion des migrants, renforcement de Frontex...)
    - La part de responsabilité des états africains dans cette situation qui signent des accords de réadmission avec l’Europe et par les « laisser-passer » qu’ils délivrent afin de permettre les expulsions de leurs ressortissants.

La CISPM réaffirme haut et fort ses principes et revendications :

  • Pour la régularisation générale, permanente et non liée au contrat de travail
  • Abolition du règlement de Dublin III,
  • Refus de la politique des quotas et des accords bilatéraux de la politique migratoire
    européenne
  • Liberté de circulation et d’installation de toutes et tous, partout
  • Fermeture des centres fermés/de rétention, de Frontex et d’Eurosur
  • Pour la justice sociale (à cette fin, elle confirme sa volonté d’articuler sa lutte avec celles de
    tous les exclus et précaires : la classe nous unit, les papiers nous divisent !)
  • Refus d’opposer les migrants entre eux (réfugiés contre migrants économiques ou
    climatiques).

La CISPM confirme sa participation à Paris du 24 au 27 septembre au Village Alternatiba, pour d’une part, y dénoncer les effets du dérèglement climatique sur les pays d’origine des migrants etd’autre part oeuvrer pour la justice climatique. Elle se doit également d’être partie prenante du mouvement qui se construit, en vue des mobilisations massives lors de la réunion des chefs d’états pour la COP21, en décembre 2015 à Paris.

La CISPM a également discuté le lancement d’une campagne européenne, portée par tous lescollectifs de chaque pays en Europe et à élargir aux pays d’origine des migrants, sur un thème à définir, ainsi que de l’organisation d’une conférence organisée au Parlement Européen à Bruxelles.

Ces 2 points seront approfondis lors de la prochaine réunion qui se déroulera à Paris le 16 Août 2015. Nous appelons donc tous les collectifs en Europe à venir y participer pour préparer les actions et les luttes à venir.

http://citoyensdesdeuxrives.eu/index.php?option=com_content&view=article&id=4451:communique-de-la-cispm-coalition-internationale-des-sans-papiers-refugies-et-migrants&catid=46:immigrationharragas&Itemid=85


Agenda

<<

2020

 

<<

Juillet

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
293012345
6789101112
13141516171819
20212223242526
272829303112
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois