Action citoyenne contre la financiarisation immobilière du 3eme arrondissement

vendredi 23 septembre 2016
popularité : 5%

Cette Action citoyenne contre la financiarisation immobilière du 3eme arrondissement s’est tenue le samedi 17 septembre 2016 à 11h, à l’angle des rues des Archives et Charlot, et s’est prolongée pendant tout le WE sur la place de la République avec l’aide de Nuit Debout.

Depuis plus de 20 ans - Paris, comme l’ensemble des capitales européennes - subit un phénomène de gentrification, et de reconversion des logements en bureaux, au détriment de la vitalité et de la mixité sociale de ses quartiers.. La population ouvrière ne représente plus que 7% de la population active (contre 22.7% à l’échelle nationale). La part des cadres atteint désormais les 43% de la population active (en 2012), soit bien plus qu’en moyenne nationale (15,5 % à la même date). Parallèlement, l’essor des locations touristiques par les particuliers via des plateformes comme AirBnB, au détriment des locations de longue durée, accroît le coût du logement et la désertion du centre ville par les classes populaires.
Comme vous le savez, la loi Duflot du 18 janvier 2013 prévoit que la part des logements sociaux devra atteindre 25 % des résidences principales en 2025. Afin d’atteindre cet engagement, la ville de Paris devra produire 7 000 logements sociaux par an d’ici la fin du Plan local de l’habitat. Comme promis par Anne Hidalgo pendant sa campagne : "En consacrant le logement comme pierre d’angle de notre politique parisienne, nous avons affirmé une ambition très claire : faire de Paris une ville qui permette à toutes les classes sociales de travailler, de vivre et d’enrichir de leurs différences l’ensemble de notre territoire". 
En décembre 2015, la multinationale Blackstone, l’une des plus grandes banques d’investissement du monde, a fait l’acquisition de l’îlot Archives-Charlot dans le 3e arrondissement. Cela représente 24 000 m2 en plein cœur du Marais, destinés à accueillir des bureaux et une crèche. Un collectif d’habitants et des élus se sont mobilisés : face à la pénurie de logements abordables dans le 3e, une motion a été adoptée à l’unanimité au conseil d’arrondissement du 3e demandant que des négociations soient lancées afin d’aboutir à 15% de logements sociaux (soit environ 70 nouveaux logements) et des locaux associatifs dans cet îlot, ainsi que l’accès au futur jardin privé créé dans cette parcelle. 

Fausse inauguration des bureaux de l’entreprise Blackstone
Face à la confidentialité de ces évènements, au peu de médiatisation ainsi qu’au silence des responsables de Blackstone, et afin d’appuyer les mobilisations déjà menées, nous avons décidé de mener une action collective le samedi 17 septembre 2016 à l’occasion de l’ouverture des journées du patrimoine, afin d’informer et encourager les habitants du 3e à se mobiliser.

L’événement a été organisé par le comité Attac Paris centre, avec Aline Berardi, pour le Groupe des 24 000, le collectif Logement du 3e arrondissement "La lutte contre la gentrification et la financiarisation de l’immobilier est l’avenir de nos villes", L’association Droit Au Logement "Nous avons tous droits à un logement décent", et Laurence Hugues, élue au conseil municipal de la mairie du 3e pour les verts et de Yves Peschet, pour le PC 3e.

Cet événement a pris la forme d’une fausse « inauguration » au cours de laquelle a été annoncée la création d’une crèche, de logements sociaux, de jardins partagés, etc, grâce au fonds d’investissement Blackstone, avec discours et applaudissements.
Dans un deuxième temps, il a été d’expliqué que malheureusement, les motivations de Blackstone sont toutes autres. La firme espère générer du profit en achetant un gros morceau du quartier pour le revendre, de préférence à des sociétés pour en faire des bureaux.
Créé en 1985 par deux anciens de Lehman Brothers, Blackstone gère aujourd’hui 290 milliards de dollars pour le compte de ses clients. En 2015, il a généré 3.8 milliards de dollars de bénéfices distribuables, en augmentation de 25% par rapport à l’année précédente

Bien Vivre ensemble : témoigner pour sensibiliser et mobiliser les habitants du 3eme arrondissement
Rappelons que, malgré les efforts importants de la municipalité, le 3e arrondissement compte aujourd’hui moins de 7% de logements sociaux et très sociaux.
Aux côtés du Collectif d’habitants du 3ème « groupe 24 000 » , mobilisons-nous pour que soit négocié un nouveau permis de construire permettant la préemption de la Ville sur une partie de la parcelle et la création de logements sociaux et très sociaux dans cet ensemble.

https://www.facebook.com/events/637473226435244/
https://www.facebook.com/185882798439612/videos/306694276358463/


Agenda

<<

2020

 

<<

Avril

>>

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
303112345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930123