Réunion Attac Paris-Centre le 21/12/17

mercredi 3 janvier 2018
popularité : 14%

Compte rendu de la réunion ATTAC Paris-Centre le 21 décembre 2017

I Actualité

  • • La Poste
    Le Collectif de défense et d’amélioration des bureaux de poste du 10ème dont fait partie notre Comité Local avait rendez-vous hier à la Mairie du 10ème. La poste tend à installer des relais-postes dans des commerces. Mme la Maire a dit qu’elle maintenait l’opposition à une délocalisation de postes dans les Franprix, ce qui était la position très ferme lui du maire qui la précédait (cession de fonction en raison du cumul des mandats). Le 10ème serait le seul arrondissement dans lequel il n’y a pas de relais poste dans les Franprix. La poste a annoncé la fermeture du bureau Paris-République rue René Boulanger. La Maire n’a pas d’information sur ce point. Elle est par ailleurs en discussion avec la poste sur une question de logements sociaux.
    Un autre bureau en danger est celui de la rue Alban-Satrague. Autre revendication la poste vient de réduire les horaires d’ouverture.
    Dix personnes du Collectif étaient présentes à la Mairie, elles ont aussi distribué des tracts et fait signer la pétition.
    Des actions (tracts et signature de pétition) sont prévues le samedi 13 janvier rue René Boulanger et le mardi 6 février (jour où les gens touchent le RSA). Isabelle envoie le détail de l’info et le tract.
    La mort du service public de la poste est programmée. A Paris, en 3 ans la Poste a fermé 36 bureaux sur 188, avec réduction des horaires et diminution du nombre de postes dans ceux qui restent.
    Au niveau national, la Poste envisage à l’horizon 2020 de ne conserver que 2800 bureaux de poste qui deviendraient des agences bancaires, les activités postales (courrier et colis) étant transférées dans des « relais postes » chez des commerçants.
  • • Blackstone
    Un rendez-vous a été pris avec le Collectif (6 personnes présentes) pour faire une déambulation dans le quartier et distribuer des tracts actualisés. Des sociétés se sont installées : un co-working de luxe associé à une banque japonaise, des bureaux Uber, des activités associées à Accor Hôtels. Il y aurait une seule activité associative, un institut de formation et la crèche est en cours dinstallation.
    Ce qu’il est possible de faire : savoir quel % des locaux est occupé et demander que des associations puissent s’installer dans la partie inoccupée. Voir si un recours est possible pour changement de destination dissimulé lors d’une vente précédente, du fait que l’existence de logements sociaux occupés n’a pas été mentionnée dans l’acte de vente, proposer alors un projet de logements sociaux en surélévation.
  • • Europacity
    Le projet alternatif CARMA (Coopération pour une ambition Agricole, Rurale et Métropolitaine d’Avenir) sur un site de 15 hectares à l’intérieur du triangle de Gonesse, soutenu par le CPTG (Collectif Pour le Triangle de Gonesse), est d’une pertinence remarquable. A la manifestation place de la République ont été lancés les Comité Gonesse (comités de soutien). Jean-François propose de créer un comité Gonesse Paris 3 ou Paris centre.
    Le Commissaire enquêteur a rendu un avis défavorable aux travaux, mais le maire est passé outre et a voté le PLU, le CPTG et une dizaine d’associations ont déposé un recours. Une étude d’ingénieurs estime l’empreinte carbone du projet équivalente à celle de 14 hypermarchés. L’action a été médiatisée (signatures d’internationaux, tribune dans Libé).
    Une nouvelle enquête qui porte sur la ligne 17 du RER est prévue sur une durée d’un mois ½, une action sera organisée par le CPTG dans ce cadre, à laquelle nous pourrons participer via internet (type envoi de mails). L’investissement prévu est de 4 milliards d’euros. Une équipe de juristes travaille sur les suites à donner aux mobilisations contre les expropriations.
    Une réunion est prévue le 31 janvier à 19h et une action en préparation sur le site pour le printemps.
  • • Loi travail et réforme des prud’hommes
    Voir le dossier Politis très bien documenté.
  • • Action Apple Store Opéra
    La forte mobilisation (100 personnes selon la presse) a été très bien relayée. Arrivée des militants en groupe compact, entrée en aux cris de : « Apple paye tes impôts », une partie du groupe s’est menottée au balcon du 1er étage, puis, il y a eu des prise de parole (dont Aurélie Trouvé pour Attac France), mais Apple a fait sortir tous les clients par la suite. A l’extérieur discussions, les gens se sont montrés assez compréhensifs, sauf Ophélie Winter qui a tweeté « A cause d’Attac je n’ai pas pu acheter mon portable » ce qui nous a fait une bonne publicité. Sortie des militants aux cris de « Apple, on reviendra si tu ne paies pas ! » après la promesse d’un rdv avec le responsable d’Apple France. Par la suite, Apple a annoncé déposer les 13 milliards d’amende dûs à l’Europe sur un compte bloqué. Les porte-paroles d’Attac reçus en rendez-vous 15 jours plus tard ont exigé le retrait du recours déposé par Apple contre cette amende, et le paiement immédiat de l’amende. Il leur a été répondu que la décision en revenait à la direction américaine et que le recours était légal. Il a donc été décidé de poursuivre la campagne « Apple paie tes impôts » (voir communiqué d’Attac France du mardi 19 décembre)
    Actions dans plusieurs autres villes et à Jersey le 16 décembre par les Attac St Brieuc et St Malo.
  • • APL et mouvements de grève
    - APL : parcours vers Solférino environ 1500 personnes, principalement Collectif National du Logement et des Famille et PC. Paris Centre décide d’envoyer une motion à Attac National (CA ou Bureau) pour demander qu’Attac imprime des billets de 5 euros sur ce thème.
    - Les 83 salariés d’O’Net ont gagné après 43 jours de grève.
    - Les employés de 3 Mac DO font grève car les établissements vont être vendus à Parmentier avec licenciements et réembauche suivant la nouvelle loi Macron. Edwige constate que ces mouvements ont de plus en plus de soutien de jeunes hors syndicat.
  • • Pas un euro de plus pour les énergies fossiles
    Mardi 12 décembre au moment de l’ouverture du sommet Macron sur le climat, action au Panthéon : collectif avec très forte présence d’Attac. Rendez-vous à 8 heures au lever du soleil, action symbolique destinée à être filmée, belle scénographie avec grande vague sombre représentant les énergies fossiles déchirée par des dizaines de mains pour faire place aux énergies renouvelables. Pour ceux qui n’étaient pas là regarder la vidéo.
    Le même jour une action spontanée, banderole sur le pont à Boulogne, a été bien médiatisée en raison de la présence de nombreux flics.

II Migrations – Le délit de solidarité

Danièle nous présente le document sur le délit de solidarité qu’elle a diffusé à l’Atelier « Migrations et délit de solidarité » de la CNCL des 4 et 5 novembre organisé en collaboration avec la Commission Migrations d’Attac dont font partie plusieurs membres de notre CL. Danièle a mis ce texte sur Paris-discuter.
Le délit de solidarité « aide directe ou indirecte à l’entrée, à la circulation ou au séjour irréguliers d’un étranger en France » a été établi en 1938, peu utilisé pendant longtemps il a commencé à l’être en 1995 ce qui a donné lieu à des contestations importantes (GISTI). Manuel Vals qui s’était engagé à le supprimer, il a seulement prévu un certain nombre d’exemptions dans le nouveau texte. Une peine de prison pouvant aller jusqu’à 5 ans est encourue pour aide à l’entrée et à la circulation en France des étrangers en situation irrégulière ou toute aide autre que conseils juridiques, hébergement, repas ou soins médicaux si on ne peut pas prouver qu’elle vise à préserver la dignité ou l’intégrité physique de la personne aidée, ce qui est difficile.
Depuis 2 ans il y a de plus en plus d’interpellations pour transports de personnes avec l’afflux par la frontière italienne de migrants en difficulté dans la neige que des gens accueillent dans leur voiture. Un enseignant qui n’est pas spécialement militant a pris dans sa voiture trois jeunes filles en difficulté dont une blessée, il a été condamné avec sursis. Cedric Herrou a recueilli chez lui des migrants pour les emmener jusqu’à un endroit où ils pourraient déposer une demande d’asile. Les gardes à vue et procès se multiplient et de plus en plus de collectifs sont créés pour protéger les accusés.
Au niveau de la Roya la frontière est fermée et la situation est difficile car la présence de 400 policiers ou militaires dans un village de 2000habitants crée des tensions. Maintenant les migrants passent plus haut et descendent sur Briançon où un collectif très actif a été créé et a lancé un appel à la désobéissance civile.
Le 24 décembre est prévue une cantine gratuite pour les migrants.
Le problème des migrants pose clairement la question de la désobéissance civile. Ressortent de ce délit les gens qui, au départ d’un avion, s’opposent aux expulsions vers des pays considérés comme peu surs. A Bruxelles, 6 personnes ont gagné leur procès.

III Actions en préparation

  • • Projection du documentaire « Etudiants, l’avenir à crédit » portant sur les frais de scolarité et la sélection à l’université aux USA, en Chine et en Angleterre. La réforme de l’université est actuellement en débat, un de ses aspects est la sélection. Un projet de loi a été voté le 19 décembre sur l’accès à l’université. Nono a déjà fait à l’université une projection qui n’a pas trouvé son public.
    Une projection est à faire à Tolbiac avec une information sur la réforme. Le sujet peut intéresser aussi un public non étudiant. Paris-centre pourrait proposer des intervenants et aider à faire venir du public.
  • • CETA
    Proposition de créer des comités de surveillance des effets de la mise en place progressive du CETA
  • • Négociations à l’OMC en Argentine
    Elles n’ont débouché sur rien. Un certain nombre d’ONG n’ont pas été autorisées à avoir accès au territoire argentin pour participer au contre-forum.
  • • Jeux Olympiques
    La loi votée prévoit des dispositions dérogatoires en matière de publicité et d’urbanisme. Voir les articles de Médiapart.
  • • Notre Dame des Landes
    Le rapport des experts envisage deux possibilités : réaménagement de Nantes Aéroport et Construction à Notre-Dame des Landes, la presse écrite et la radio s’en sont fait l’écho. Les présentateurs de la télévision se sont livrés à une scandaleuse campagne contre la ZAD, voir l’article du blog de Télérama très bien documenté.
     Pour la pérennité de la zad, contre son expulsion, quelle que soit la décision du gouvernement, un grand rassemblement est prévu à Notre Dame des Landes le samedi 10 février date de l’échéance de la Déclaration d’Utilité Publique (DUP).

IV Prochaines réunions de Paris-Centre
Samedi 6 janvier – 2018 : Migrations. Quelle place pour cette question à Attac ?
Jeudi 18 janvier – L’économie symbiotique de Isabelle Delannoy : CR de lecture
Samedi 3 février –à confirmer - Bernard Friot - En finir avec les luttes
défensives, exposé et discussion
Jeudi 15 février – Femmes et patriarcat. Commencer par l’Histoire : rappel des études de Françoise Héritier


Agenda

<<

2020

 

<<

Juillet

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
293012345
6789101112
13141516171819
20212223242526
272829303112
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois