Accueil - Communiqués

Confédération paysanne Aquitaine Monsanto applique le principe de répression aux paysans

Publié le lundi 28 novembre 2005.


Pour obtenir 196 000 € de dommages et int ?r ?ts, la multinationale Monsanto a fait saisir des comptes bancaires de la Conf ?d ?ration paysanne, ceci en cons ?quence d’une action anti-OGM [1] op ?r ?e en 1998 ? Montbequi (82).

La Conf ?d ?ration paysanne d’Aquitaine s’insurge avec force contre cette r ?pression, visant ? museler une organisation qui participe activement ? l’instauration d’un d ?bat public indispensable au c ?t ? d’une soci ?t ? civile majoritairement hostile ? la prolif ?ration des OGM [1] dans les champs et l’alimentation.

La multinationale am ?ricaine est coutumi ?re des r ?pressions financi ?res contre les paysans. Aux USA et Canada, les paysans sont r ?guli ?rement poursuivis en justice pour usage de semences contenant des g ?nes brevet ?s par Monsanto. Dans le cadre du droit sur la propri ?t ? intellectuelle, la firme engage des proc ?s contre les paysans quand ceux ci s ?ment des semences alors que celles ci ont ?t ? contamin ?es par des g ?nes appartenant ? Monsanto.

En France, l’intervention de Monsanto dirig ?e contre une organisation syndicale agricole constitue un pr ?c ?dent grave. La volont ? ?vidente de cette multinationale de casser un outil syndical de d ?fense collective fait appara ?tre au grand jour son m ?pris pour l’expression d ?mocratique. Dans cette affaire, le conflit d’int ?r ?ts entre Monsanto et la paysannerie s’exprime dans toute sa brutalit ?. La firme transnationale utilise tous les moyens de sa puissance pour faire mourir financi ?rement une organisation paysanne. La surpuissance de cette entreprise pose le r ?el probl ?me de la p ?rennisation de la l ?gitimit ? d ?mocratique et le respect de la souverainet ? alimentaire.

La Conf ?d ?ration paysanne repr ?sente 28 % des agriculteurs fran ?ais, et c’est bien au nom de la d ?fense des int ?r ?ts d’une agriculture paysanne et de ses paysans que des actions ont ?t ? men ?es afin d’obtenir l’application du principe de pr ?caution aux OGM [1].

Devant cette attaque de Monsanto dirig ?e contre les int ?r ?ts paysans, la Conf ?d ?ration paysanne demande ? tous les paysans et acteurs agricoles de ne pas armer le bras de ce pr ?dateur en achetant ses produits. D’autre part, face ? la volont ? manifeste de Monsanto de s’ing ?rer dans un d ?bat de soci ?t ? qui lui serait d ?favorable, la Conf ?d ?ration paysanne Aquitaine fait appel ? tous les citoyens pour la soutenir.

Vous pouvez envoyer votre soutien,
Par courrier ? : [pmaj]Amis de la Conf ?d ?ration paysanne[/pmaj], 104 rue Robespierre, 93170 Bagnolet
Par virement : [pmajCompte des Amis de la Conf ?d ?ration Paysanne[/pmaj],
Cr ?dit Mutuel, 8 rue St Antoine, 75004 Paris
Mention : Solidarit ? Monsanto

Banque guichet n ?compte clef rib
10278 06041 00020002140 59

Pour en savoir plus sur Monsanto dont les agissements pourraient parfois, comme avec l’agent orange utilis ? au Vietnam, s’apparenter ? un crime contre l’humanit ?.

[1organisme g ?n ?tiquement modifi ?


Répondre à cet article

Pages: 0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50