Accueil - Communiqués

Pétition citoyenne pour taxer la finance

Publié le mardi 18 mai 2010.


Attac et une large coalition de syndicats et associations lancent aujourd’hui une pétition citoyenne pour taxer la finance

Communiqu ? de presse commun

Taxer les transactions financi ?res :
Associations et syndicats lancent une p ?tition citoyenne adress ?e au G20

Cette semaine se r ?unissent les Ministres des Finances europ ?ens, ainsi que la Conf ?rence internationale sur la r ?gulation financi ?re, accueillie par Angela Merkel le 20 mai ? Berlin. Ces r ?unions se tiennent alors que les Etats de la zone Euro annoncent des plans de restrictions pour satisfaire les exigences des march ?s.

 ? un mois du G20 de Toronto, de nombreuses organisations de la soci ?t ? civile ont choisi cette semaine pour affirmer une mobilisation internationale en faveur d’une taxe sur les transactions financi ?res (TTF). Depuis plusieurs mois, un mouvement international se d ?veloppe en effet pour des taxes sur les transactions financi ?res : aux Etats-Unis, au Royaume-Uni, au Canada, en Allemagne, en Italie, en Autriche, en Australie... En France, s’est form ?e une coalition sans pr ?c ?dent d’organisations syndicales, ?cologiques, de solidarit ? internationale et citoyennes. Dans leur diversit ? d’actions et de pr ?occupations, elles se rejoignent sur le m ?me diagnostic : de telles taxes doivent ?tre ?tablies d’urgence pour r ?pondre aux d ?fis globaux d’aujourd’hui.

Ensemble, ces organisations lancent en France, lors de cette semaine d’action, une p ?tition qui rejoint un mouvement citoyen international appelant les leaders du G20, dont Nicolas Sarkozy , ? mettre en place une taxation universelle des transactions financi ?res [1].

Chaque jour, 6 000 milliards de dollars s’ ?changent sur les march ?s financiers : m ?me ? un faible taux, la taxation de ces transactions d ?gagerait chaque ann ?e des centaines de milliards de revenus ? redistribuer et contribuerait ? dissuader les comportements les plus sp ?culatifs.

La taxation des transactions financi ?res permettrait :
- De financer les urgences sociales et environnementales mondiales, telles que la lutte contre la pauvret ?, le changement climatique et les pand ?mies meurtri ?res.
- De promouvoir aussi une plus grande stabilit ? du syst ?me financier, en r ?duisant la sp ?culation, n ?faste ? l’ ?conomie r ?elle.

[1] Le texte de la p ?tition citoyenne ? la laquelle appellent les organisations est disponible sur leurs sites respectifs, ainsi que sur le site centralisateur : www.makefinancework.org/?lang=fr/


Répondre à cet article