Accueil - Communiqués

Thème de la prochaine rencontre-débat : SPECULATION FINANCIERE : PEUPLE GREC, PEUPLES D’EUROPE PRIS EN OTAGE

Mercredi 16 Juin, à 20h30
Publié le mercredi 2 juin 2010.


Hold-up financier...comment éviter l’extension de la crise à d’autres pays endettés, comment "désarmer" les marchés financiers...

SPECULATION FINANCIERE : PEUPLE GREC, PEUPLES D’EUROPE
PRIS EN OTAGE

La sp ?culation financi ?re qui a provoqu ? la crise des ’’subprimes’’ en 2008 s’en est pris ? la dette publique grecque dont l’ampleur avait ?t ? maquill ?e par le pr ?c ?dent gouvernement conservateur, chang ? en octobre 2009, et conseill ?, pour ce truquage, par Goldman Sachs.

Stigmatis ? par les agences de notation, harcel ? par les manipulations des fonds sp ?culatifs, l’Etat grec, contrairement aux banques commerciales, ne peut pas b ?n ?ficier des pr ?ts (int ?ressants, ? 1%) de la Banque Centrale europ ?enne. Il a d ? recourir ? un emprunt forc ? non seulement aupr ?s de l’Union Europ ?enne mais aussi du FMI pour pouvoir rembourser ses cr ?anciers et faire face ? des ?ch ?ances d’importance ? court terme. Les conditions dans lesquelles ce pr ?t tardif est attribu ? sont d ?sastreuses pour le peuple grec soumis ? des mesures d’aust ?rit ? draconiennes, mais, compte tenu des taux pratiqu ?s, sont favorables aux banques pr ?teuses (et m ?me ? leurs interm ?diaires que sont les Etats europ ?ens comme la France ou l’Allemagne).
Cette situation est une occasion (on n’ose pas dire "en or") pour notre gouvernement : il peut profiter des peurs de la population pour faire passer des mesures de r ?gression sociale, et en particulier, continuer le travail de d ?molition des Services Publics.

Comment ?viter l’extension de la crise ? d’autres pays endett ?s (Espagne, Portugal, Italie, Grande-Bretagne, France ...) ? La mise en place de plans de rigueur, cens ?s calmer les march ?s financiers, ne va-t-elle pas r ?duire ? n ?ant toute possibilit ? de croissance et aggraver encore la r ?gression sociale ?
Est-ce que les banques doivent ?tre les seules b ?n ?ficiaires de la solidarit ? europ ?enne telle qu’elle r ?sulte des r ?gles du trait ? de Lisbonne ? N’y a-t-il pas quelque chose d’autre ? faire pour ’’d ?sarmer’’ les march ?s financiers, pour mettre fin ? ce hold-up ?

[|ATTAC Pau
propose une rencontre-d ?bat
Mercredi 16 Juin, ? 20h30
au Complexe de la R ?publique (salle 603)|]


Répondre à cet article

Pages: 0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | ... | 1120