Accueil - Écrits

Attac et logiciels libres

Publié le mercredi 27 juillet 2005.


Qu’est ce qu’un logiciel libre ?

On entend parfois parler de logiciels libres, de logiciels opensource, de freeware. L’actualit ? nous a fait d ?couvrir le risque de la brevetabilit ? des logiciels, d ?nonc ?e par les partisans du logiciel libre. Pour qui ne suit pas ?a de pr ?s, la confusion s’installe.

Et encore, pour un francophone, cette confusion est moindre que pour un anglophone, du fait du double sens de free. En effet, il peut ?tre question de libert ?, comme dans free software que nous avons traduit par logiciel libre ou de gratuit ? comme dans freeware que l’on traduit par ... freeware ou, pire, par graticiel.

Quand on parle de logiciel libre, c’est donc de libert ?s qu’on parle. De quelles libert ?s s’agit-il ?

Pour ce dernier point, on se prend ? r ?ver quand l’ ?ducation nationale diffuse une brochure en destination d’ ?l ?ves et parents, o ? on peut lire dans les pages r ?serv ?es aux sponsors de l’op ?ration et plus pr ?cis ?ment celle r ?serv ?e ? [pmaj]Microsoft[/pmaj] : ?La r ?gle est simple : Un logiciel install ? = une licence poss ?d ?e. Il n’est donc pas possible de copier sur plusieurs ordinateurs un logiciel licenci ? pour un seul ordinateur ou de graver des copies pour les vendre ou m ?me les offrir. ?

Ces libert ?s sont reprises dans une licence qui se pr ?sente sous diverses formes. La plus connue et r ?pandue est la GPL [1] (en fran ?ais ou en anglais). Elle impose de transmettre aux autres les libert ?s que l’on a re ?u en partage, afin d’ ?viter une appropriation priv ?e comme cela est possible avec un bien tomb ? dans le domaine public. Les droits d’utilisation, de diffusion, modification ne sont conf ?r ?s qu’ ? la condition que les b ?n ?ficiaires les reconduisent sur les œuvres d ?riv ?es, quand elles donnent lieu ? une diffusion.

Les logiciels libres contre la marchandisation lib ?rale

Non appropriation, libre acc ?s ? la connaissance, diffusion ? tous face ? la marchandisation ? outrance, la confiscation des savoirs au profit de monopoles de plus en plus puissants. On voit tout de suite en quoi les logiciels libres ont ? faire avec la r ?flexion sur le monde faite ? [pmaj]Attac[/pmaj] et dans d’autres organisations.

Pour en savoir plus :

[pmaj]L’April[/pmaj] [2]
[pmaj]L’Aful[/pmaj] [3]
[pmaj]La Free software foundation[/pmaj]
[pmaj]PauLLA[/pmaj] [4]
[pmaj]Contrat social Debian[/pmaj]
[pmaj]Framasoft[/pmaj] Pour changer ses logiciels propri ?taires.

[1General Public Licence

[2Association pour la promotion et la recherche en informatique libre

[3Association francophone des utilisateurs de Linux et des logiciels libres

[4Pau logiciels libres association


Répondre à cet article

Pages: 0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60