Tous les articles par Laurent

Ingénieur écologue et militant ATTAC

Signez l’appel « La Grèce, une chance pour l’Europe »

Appel Grèce 5 mai 2015
Chères amies, chers amis,
Le Collectif pour un audit citoyen de la dette publique lance aujourd’hui l’appel « La Grèce, une chance pour l’Europe ».

affiche soutien au peuple Grec
Nous vous invitons à le signer et à le diffuser massivement via cette adresse : https://france.attac.org/actus-et-medias/le-flux/article/signer-l-appel-la-grece-une-chance

soutenons le peuple Grec 
Le texte dénonce le discours de discorde entre les peuples européens porté par les institutions européennes qui accusent des « Grecs irresponsables » et menacent de les exclure de la zone euro.
Il rappelle que les audits citoyens de la dette publique en cours dans plusieurs pays européens (dont la Grèce et la France) démontent les discours mensongers sur l’orgie de dépenses publiques qui aurait soi-disant provoqué la flambée des dettes[1].
 Il demande à François Hollande de s’opposer à l’étranglement financier de la Grèce et de la démocratie en Europe ; et conclut sur un appel à mobilisation pour la semaine d’action européenne contre l’austérité et en soutien au peuple grec, organisée par les mouvements sociaux européens du 20 au 26 juin dans toute l’Europe.
L’appel est signé par de nombreux responsables nationaux d’organisations syndicales et associatives et par des personnalités, et soutenu par des responsables politiques issus de toute la gauche.
Ce n’est qu’un début : nous vous tiendrons informés des suites de la mobilisation !
 Bien à vous,
L’équipe de campagne Attac / Audit citoyen 
Informations complémentaires
[1] Voir « Grèce : petit guide contre les bobards médiatiques » A noter le rendez-vous de la « fête de la dette » qui se tiendra à Paris le samedi 23 mai. Plus d’infos : http://fetedeladette.com/

Info ATTAC France

1. 


Le changement social exige une remise en cause de l’ordre établi. Les mouvements sociaux ont créé mille façons d’exprimer cette remise en cause : l’éducation, la dénonciation, les manifestations, la grève, les blocages et toutes les formes de désobéissance civile. La prison piranesesurveillance de masse met gravement en danger notre liberté de contester et de changer le système : surveillance en amont et répression en aval sont les deux faces d’un système cadenassé.
Le projet de loi relatif au renseignement que le gouvernement est en train de faire adopter, au forceps, par le parlement permettra aux services de renseignement de déployer leurs outils de surveillance pour des raisons dépassant largement la « lutte contre le terrorisme » : sécurité nationale, politique étrangère, pour la prévention des violences collectives ou pour défendre les « intérêts économiques, scientifiques et industriels majeurs » de la France. Soit l’instauration de dispositifs de surveillance massifs et généralisés des citoyen⋅ne⋅s, et ce sans véritables contre-pouvoirs.
Pour la liberté de contester, Attac est ainsi signataire de l’appel « Non à la surveillance généralisée ! » initié par Observatoire des libertés et du numérique, et appelle à un large rassemblement le 4 mai à la veille du vote, notamment à Paris. L’instrumentalisation du terrorisme visant à faire reculer nos libertés doit cesser !

Alerte !!!

ALERTE ! Le projet de loi sur le Renseignement veut museler le débat politique et la liberté d’expression !
Le projet de loi relatif au Renseignement, examiné à l’Assemblée nationale en procédure accélérée, cible toute forme de contestation des choix politiques nationaux, européens et internationaux et vise à étouffer tout débat sur des projets comme l’accord UE-Canada, l’accord UE-USA, puisque l’article 1 vise à modifier l’Art. L. 811-3. du Code de la Sécurité Intérieure, en y intégrant ceci :
« Art. L. 811-3. – Les services spécialisés de renseignement peuvent, dans l’exercice de leurs missions, être autorisés à recourir aux techniques prévues au titre V du présent livre pour le recueil des renseignements relatifs aux intérêts publics suivants :
« 1° La sécurité nationale ;
« 2° Les intérêts essentiels de la politique étrangère et l’exécution des engagements européens et internationaux de la France
« 3° Les intérêts économiques et scientifiques essentiels de la France ;
« 4° La prévention du terrorisme ;
« 5° La prévention de la reconstitution ou du maintien de groupement dissous en application de l’article L. 212-1 ;
« 6° La prévention de la criminalité et de la délinquance organisées;
« 7° La prévention des violences collectives de nature à porter gravement atteinte à la paix publique.
Projet de Loi à consulter ici :
http://www.assemblee-nationale.fr/14/projets/pl2669.asp
Ainsi donc en critiquant les choix européens et internationaux du gouvernement français, on risque d’être accusé de menacer « les intérêts essentiels de la politique étrangère et l’exécution des engagements européens et internationaux de la France ».
Va-t-on être poursuivi parce qu’on dénoncera le caractère antidémocratique des institutions européennes, des traités européens, des accords de l’OMC, de l’adhésion à l’OTAN ?marc jennar 2014

Raoul Marc Jennar
Va-t-on être poursuivi lorsqu’on dénoncera la politique nucléaire de la France, d’EDF et d’Aréva ?
Le PS de Hollande-Valls-Cambadélis-Aubry, c’est la SFIO qui réprimait et condamnait les mineurs en grève, qui poursuivait les Français hostiles à la colonisation, qui adhérait à l’OTAN, qui offrait les secrets nucléaires à Israël.
On se trouve devant un texte pire que le Patriot Act de Georges W. Bush  ! Ce gouvernement PS qui tue tous les acquis sociaux s’en prend maintenant à nos libertés les plus fondamentales. C’est logique puisque pour imposer l’un, il faut s’attaquer à l’autre.
Qui ne voit l’usage qu’il font des évènements dramatiques pour en profiter ? Qui ne voit poindre le danger qui nous menace ? Qui ne voit la société que mettent en place les libéraux de droite et ceux qui osent encore se dire de gauche ? Continuer la lecture de Alerte !!!

Journée internationale d’action

JOURNÉE INTERNATIONALE D’ACTION – 18 AVRIL 2015

tafta rm jennar

LES PEUPLES ET LA PLANÈTE AVANT LE PROFIT !
Appel international à une journée d’action pour mettre en échec les traités de libre-échange et d’investissement.
Nous, mouvements sociaux et écologistes, syndicats, paysans, jeunes, femmes, mouvements autochtones, militantes et militants des quatre coins du monde, appelons à une Journée d’action internationale le samedi 18 avril 2015 pour mettre en échec les traités de libre-échange et d’investissement et le pouvoir des multinationales, et promouvoir une économie qui soit au service des peuples et de la planète.
Depuis des décennies, les gouvernements et les multinationales négocient en secret des accords de libre-échange et d’investissement qui sapent nos droits et détruisent l’environnement.
Ensemble, nous pouvons arrêter les accords en cours de négociation, et renverser les effets néfastes des accords passés. Nous pouvons faire avancer nos alternatives, qui placent les droits humains avant les profits des multinationales.
Nous invitons à multiplier les actions à travers le monde, pour impliquer et  mobiliser plus largement les populations sur tous les territoires, pour un nouveau modèle économique et commercial qui serve les droits des peuples et respecte l’environnement.
ICI AU PAYS BASQUE :

Rencontre festive et instructive 21 mars 2015

Attac Pays Basque et le collectif Stop Tafta Pays Basque vous  invitent à participer à une
Rencontre festive et  instructive
sur  les accords de libre-échange, TAFTA, TISA, CETA  négociés dans le dos des peuples.

Le 21 mars, à partir de 17 heures à la Maison de la Vie Citoyenne de Polo-Beyris
28 avenue de l’Ursuya à Bayonne.

1 – Au programme :
  Exposition sur les grands traités en cours de négociation en toute opacité
2 – Interventions et débats :
   Actualité des accords de libre-échange, par Lucile Falgueyrac, d’Attac France
·
Intervention de Mikel  Hiribarren, secrétaire national de la Confédération Paysanne au Pays Basque.
·

Questions, réponses et débat
3  – Petit spectacle, avec la saynète, « Chanteclear et TAFTA » par des militants comédiens amateurs
4 – La soirée se terminera avec un apéro et/ou un repas campagnard (modalités de participation à venir)
Notez d’ores et déjà cette date!  Plus d’informations vous  seront adressées dans quelques jours.

Au plaisir de vous rencontrer le 21 mars!

Pour le comité Attac Pays basque  :

Patricia