Dette publique et justice sociale

par Attac Rhône, 9 février 2013, 72 diapositives
samedi 9 février 2013
par  Robert Joumard

Ce diaporama est en 3 sections :

1. Qu’est-ce que la dette ?

Nous présentons l’évolution de la dette publique et de ses composantes de 1978 à 2011.

La dette publique est la conséquence des emprunts effectués pour combler les déficits des administrations centrales, des collectivités locales et de la sécurité sociale.

La dette publique a été multipliée par 4 en 33 ans si on l’exprime en pourcentage du PIB, par 7 si on l’exprime en volume (en euros à pouvoir d’achat constant), et par 21 en euros courants, ce dernier chiffre n’ayant guère de sens.

Le PIB est la somme des valeurs ajoutées par le privé et le public. Exprimer une dette publique en fonction du PIB n’a cependant guère de sens, car c’est un stock public en fonction d’un flux national (public + privé). Mieux vaudrait s’intéresser aux intérêts versés annuellement par l’État en fonction des recettes annuelles de l’État. Ce poids des intérêts dans les recettes est proche de 5 % et diminue depuis 1996.

L’évolution depuis plusieurs décennies de la dette publique française, de la contribution respective de l’État, des autres administrations centrales, des collectivités locales, et de la Sécurité sociale montre que la dette est essentiellement, et de loin, celle de l’État. Par ailleurs, les gouvernements de droite ont plus contribué à la dette que les gouvernements de gauche.

Lorsque les taux d’intérêt sont supérieurs au taux de croissance, l’augmentation de la dette publique est mécanique - c’est l’effet boule de neige, qui est responsable de plus du quart de la dette actuelle.

Le coût de le dette inclut les intérêts versés et le remboursement du capital emprunté. Ce coût est dû essentiellement à la dette de l’État. Le coût de la dette de l’État est en moyenne depuis 20 ans de 6,5 % du PIB, soit 116 milliards € par an, dont 52 Md € pour les intérêts. .

Les administrations publiques ne sont responsables que de 26 % de la dette française, les ménages et surtout les entreprises ayant une dette correspondant à près de 240 % du PIB.

L’évolution des recettes et des dépenses publiques montre que la dette n’est pas due à de trop fortes dépenses (qui diminuent), mais à la chute très importante des recettes de l’État. Celle-ci a été créée en diminuant très fortement les impôts des très riches et des très grandes entreprises. Le budget de l’État disponible pour le service public a chuté de 3 points de PIB en une trentaine d’années, les recettes chutant de 5 points, soit -100 milliards € par an.

Ces évolutions sont plus détaillées sous la rubrique données et figures détaillées sur la dette

2. Riches, pauvres

En parallèle, depuis 30 ans, la toute petite minorité des plus riches s’est (beaucoup) enrichie, tandis que l’immense majorité des autres ne profitent en rien de la croissance de la richesse créée, mais subissent chômage, précarité, pauvreté.

Il y a 2 mécanismes derrière cette évolution : la "libéralisation" de l’économie, et la mise de l’État en déficit. La dette publique a été créée pour fragiliser l’État, pour enrichir les préteurs, pour créer une crise, qui justifiera les politiques d’austérité et la "libéralisation", qui elles-mêmes aggraveront la crise.

Ces évolutions sont plus détaillées sous la rubrique données et figures sur la valeur ajoutée.

3. Comment s’en sortir

Au-delà des solutions actuelles assez libérales, de nombreuses solutions partielles sont à disposition : s’extraire des mains de la finance, engager une réforme fiscale ; relancer l’économie, et tout d’abord exiger un audit citoyen de la dette publique.

Le diaporama est disponible ci-dessous en ppt et en pdf. À chacun de choisir les diapositives les plus adaptées à son usage. La version ppt comporte en outre des commentaires pour chaque figure, pour faciliter leur présentation.

Le diaporama est scindé en 3 fichiers de taille plus restreinte : un premier fichier (p.1a) correspondant à la première partie de la section 1, un deuxième fichier correspondant à la seconde parie de la section 1 (p.1b), et un troisième fichier (p.2-3) correspondant aux sections 2 et 3.

Site national : "Collectif pour un audit citoyen de la dette publique"

Site local : http://www.audit-citoyen69.org/


Commentaires

Raccourcis

Rendez-vous d'attac-Rhône

<<

2019

 

<<

Février

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
28293031123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728123
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Annonces

Je passe à l’attac !

Attac est une association qui milite pour la justice sociale et environnementale et conteste radicalement le pouvoir pris par la finance sur les peuples et la nature

JPEG - 78.6 ko
Pour adhérer cliquer sur le dessin

Pour adhérer cliquer sur le dessin

Pour un premier contact avec notre comité local :

- adresse mél.  : rhone@attac.org

- adresse postale :
attac-Rhône
44 rue saint Georges
69005 Lyon

Vous pouvez également adhérer en ligne ICI