Action du 2 avril ’’les candidats des inégalités"

mardi 5 avril 2022
par  Catherine Hollard

JPEG - 322.1 ko

Samedi 2 avril 2022, 14h 30

Devant le centre commercial de la Part-Dieu nous avions installé la grande banderole dénonçant les candidats des inégalités : magnifiquement visible !
Nous étions là, bien en vue, avec nos affiches devant derrière, distribuant des tracts pour dénoncer le programme des 4 candidats des inégalités.
Beaucoup de passage, surtout des gens venus pour faire leurs achats du samedi, peu motivés pour parler politique... et pourtant nous avons eu de bonnes discussions, d’intéressants échanges avec un nombre non négligeable de personnes.

Une belle présence sur le terrain, un nécessaire réajustement d’information !
Injustice fiscale et régressions sociales, tel est le projet de Macron, Pécresse, Le Pen et Zemmour !
Ils prévoient de :
* Baisser les droits de donation et de succession, ce qui profitera aux plus gros patrimoines.
* Affaiblir l’impôt sur la fortune immobilière (Pécresse, Zemmour )
* Poursuivre la baisse des impôts de production, pour les grandes entreprises qui ont profité de cadeaux fiscaux pendant le mandat Macron, privant les collectivités locales de précieuses ressources.
* Rien contre l’évasion fiscale (environ 80 Milliards € détournés des caisses publiques chaque année)

Nous appelons à une véritable politique de lutte contre l’évasion fiscale, contre les profits de quelques uns au détriment du plus grand nombre, ce qui suppose de :

Renforcer les effectifs de l’administration fiscale, ce qui permettrait de revenir à court terme sur des résultats du contrôle fiscal comparables à ceux des années 2014- 2016 (20 Mds € soit 6 à 7 Mds € de plus qu’en 2021) et, à moyen terme, d’enregistrer une hausse d’au moins 10 à 12 Mds €

# Instaurer une taxation unitaire des multinationales permettant de relocaliser et imposer les bénéfices transférés artificiellement dans les paradis fiscaux. Cette mesure permettrait de rehausser le rendement de l’impôt sur les sociétés de 20 Mds €

# Rétablir une véritable justice fiscale ferait en sorte que les en contraignant les ultra-riches payent à prendre leur juste part d’impôt. des ressources supplémentaires d’au Au minimum 110 Mds € par an seraient ainsi récupérés, ce qui donnerait les moyens de financer à la fois les urgences sociales et la bifurcation écologique.

Pour mieux comprendre et combattre les politiques antisociales des Candidats des Inégalités, retrouvez le rapport d’Attac France
https://france.attac.org/nos-publications/notes-et-rapports/article/rapport-les-candidats-des-inegalites



  • Emissions de radio