Femmes et mondialisation

Le groupe, ouvert aussi bien aux femmes qu’aux hommes, s’intéresse à la domination néo-libérale à travers le prisme du genre : les femmes constituent en effet de par le monde une des catégories sociales les plus exposées aux ravages des politiques actuelles. Le groupe fait écho à des initiatives originales de résistance menées par des femmes, et dénonce les situations où ces dernières subissent en première ligne les conséquences des mécanismes critiqués par Attac : libéralisation des services, déréglementation des marchés, programmes d’ajustement structurel, déni des droits fondamentaux, etc.


Articles publiés dans cette rubrique

mercredi 6 novembre 2002
par  Lysiane R.

Liens

United Nations Development Fund for Women, Trade liberalisation & women.
La « toile » des femmes tissée par les Pénélopes.
Mouvement du Nid, pour construire une société sans prostitution.

mercredi 10 juillet 2002
par  Lysiane R.

Bibliographie

« Le corps humain mis sur le marché » par Marie-Victoire Louis, Le Monde diplomatique, mars 1997.
« Femmes le mauvais genre ? » Manière de voir n°44, mars-avril 1999.
« L’Union Européenne va t-elle nous faire vivre une Europe proxénète ? » Le Monde, 11 mai 1998.
« Ukraine, haut lieu de la traite des (...)