NAIRU, la face cachée du chômage

A contre-courant des représentations actuelles des causes du chômage, et des discours culpabilisants montrant du doigt les chômeurs comme responsables de leur situation, il existe un concept macro-économique ultra opérationnel aux plus hauts niveaux de décisions politiques et économiques (Sénat, OCDE, BCE) et pourtant totalement inconnu du grand public. En cinq lettres, le « NAIRU », le taux de chômage minimum en dessous duquel il ne faudrait surtout pas descendre pour maintenir une inflation stable, fait du chômage (et des chômeurs) un outil de pression sur les salariés afin de rendre ces derniers plus dociles. Cette énigme du NAIRU pourrait bien en fait être une étonnante « affaire » donnant de nouvelles clés de lecture du chômage massif et durable de ces trente dernières années. L’objectif de ce groupe est d’aborder la problématique du chômage par cet angle, d’en analyser les tenants et aboutissants, et de faire connaître au public ce concept clé...


Articles publiés dans cette rubrique

mercredi 28 septembre 2005
par  Julien B.

Liens

Les sites de Jean-Louis : « NAIRU, le Nom de la Ruse. La face cachée du chômage », le blog et le site ; et aussi Inflation, Monnaie, Finance. Le Hold-up silencieux. Pour comprendre ce qui se cache derrière l’obsession de la « stabilité des prix » des économistes de la BCE ou de l’OCDE... au point d’y (...)