Chroniques d’une ex-banquière : la conférence gesticulée : Aline Farès est passée par Vichy !

jeudi 19 avril 2018
par  Attac03Vichy
popularité : 34%

Attac bassin de Vichy a accueilli ce mercredi 4 avril 2018 à 20 h à la salle des fêtes de Vichy, Aline Farès venue de Belgique pour sa conférence gesticulée "Chroniques d’une ex-banquière"

Dans sa tournée auvergnate, après Clermont-Ferrand et avant Moulins, Aline Farès est venu présenter ses chroniques d’une ex-banquière. Vous l’avez ratée ? Dommage mais pour vous une séance de rattrapage à domicile en bas de cet article !

Aline Farès a eu à dire sur ces banques, qui nous explosent à la figure, nous méprisent, mettent les gouvernements (et les collectivités territoriales) au pas – et qu’on ne parvient pourtant pas à contourner tant leurs services nous sont essentiels . Pour la conférencière, les banques, la finance, nécessitent une pensée qui va bien au-delà du discours de l’expertise. Et c’est peut-être même par là qu’il faudrait commencer : se poser la question de la place que nous voulons bien leur laisser ; la question de qui peut légitimement maîtriser ces super-pouvoirs qui permettent aux banques de décider, par le crédit, quelles idées verront le jour ou pas. N’est-ce pas un enjeu majeur dans un monde où tout ou presque est passé à la moulinette financière, et où les catastrophes politiques, sociales et environnementales s’accumulent ?

Cette conférence gesticulée a proposé – à travers la narration du parcours atypique de l’auteure et interprète – un point de vue sur nos leviers d’action face à la finance, aux banques et à leurs crises, ainsi que des explications sur les banques et leur fonctionnement, les marchés financiers et leur logique, les réponses réglementaires et leurs limites. Un moment rare et dense !

Un regret néanmoins, c’est que l’obligation de libérer la salle pour 22 h n’a pas laissé le temps nécessaire à un véritable échange avec la salle !


Mais au fait c’est quoi une conférence gesticulée ?

C’est une forme de spectacle qui mêle le théâtre et la conférence. Elle se caractérise par l’association d’expériences vécues par la conférencière ou le conférencier gesticulant" (savoir chaud) et des connaissances théoriques, universitaires (savoir froid), avec souvent de l’humour et de l’autodérision. C’est cette forme d’éducation populaire qu’a développée et partagée la scop le pavé.

Mais qui est Aline Farès ?

Aline Fares est actuellement conférencière, auteure et militante dans le secteur de la finance (en lien notamment avec le cadtm) .

Ancienne du groupe Dexia à Luxembourg, puis à Bruxelles, où elle a notamment été conseillère auprès du directeur des activités de banque commerciale du groupe, elle a quitté la banque fin 2011 à la faveur d’un plan social : Dexia fut en effet l’une des premières banques européennes à faire faillite en 2008, et de nouveau en 2011.

Les recherches et activités militantes qui suivront lui permettront d’approfondir sa compréhension des mécanismes qui avaient conduit à la faillite du système financier et à son sauvetage aux frais de la population, et de commencer à œuvrer à sa transformation.

Aline Farès a rejoint en 2012 les rangs de Finance Watch, organisation créée un an plus tôt suite à l’appel de plus de 200 parlementaires affichant la volonté politique de réglementer la finance après la crise.

Elle a quitté l’ONG fin 2016 après avoir achevé un projet de recherche participative à l’échelle européenne sur la représentation de l’intérêt général en matière bancaire dont les résultats sont présentés dans le rapport "Representation of the public interest in banking".


Entretien avec Aline Farès

Entretien avec Aline Farès

Séance de rattrapage à domicile pour celles et ceux qui ont raté la conférence gesticulée d’Aline Farès


Revue de presse

Mediacoop le cactus de l’info : Chronique d’une ex-banquière : à nous la finance ! par Gwendoline Rovai


Commentaires  Forum fermé