Site de Montpertuis : Attac bassin de Vichy écrit au président de Vichy Co

mercredi 19 décembre 2018
par  Attac Vichy
popularité : 27%

Dans une lettre ouverte envoyée au président de VichyCo attac bassin de Vichy demande à ce que les études commandées concernant le site de Montpertuis soient rendues publiques, de suivre en somme l’avis de la CADA. Une solution franche pour lever tout malentendu...

Objet : lettre ouverte

Monsieur le Président,

Nous suivons attentivement le dossier MONTPERTUIS en raison de l’importance des sommes d’argent public mobilisées, de l’héritage des pollutions diverses de l’activité GIAT Industries et des projets d’utilisations futures.

Nous soutenons la demande de transparence initiée par le collectif « Danger Montpertuis ». Nous avons pris connaissance de l’avis favorable de la Commission d’Accès aux Documents Administratifs du 12 juillet 2018, suite à la demande de ce collectif d’obtenir la communication des 3 études sur ce site réalisées en 2006, 2010 et 2013.

Nous apprenons par la délibération n°27 du conseil communautaire du 20 septembre 2018 la décision « d’officialiser l’engagement de VICHY COMMUNAUTE envers GIAT Industries et d’ainsi signer le compromis de vente » pour un montant total de 2 600 000 euros d’argent public (État, Région et Vichy Communauté).

Il est maintenant de la plus grande importance pour clarifier le débat que les habitants du bassin de Vichy puissent prendre connaissance de toutes les données concernant ce site, entre autres : degré et type de pollutions, bilan des opérations de dépollution et/ou déminage et engagements des services de l’Etat, enjeux concernant la circulation des eaux, possibilités d’installations ou d’aménagement futurs, etc.

Nous vous demandons de porter à la connaissance de tous ces 3 études, objet de l’avis de la CADA, par un accès sur le site internet de la communauté de communes, et tout document à venir de même nature. Tout atermoiement supplémentaire ne pourrait que renforcer la suspicion sur le dossier et le sentiment néfaste que les élus préfèrent agir dans l’ombre.

Veuillez croire, Monsieur le Président, en nos sentiments respectueux, citoyens et vigilants.

Attac Bassin de Vichy


La CADA est la Commission d’Accès au Droit Administratif.


Brèves

25 novembre 2020 - Avec le soutien de Macron, Amazon continue à tisser sa toile en France

L’implantation d’Amazon en France connaît une dynamique exponentielle. Rien que ces deux derniers (...)

20 octobre 2020 - Campagnes d’Édouard Balladur et Jacques Chirac à la présidentielle 1995 : « Les sages ont taillé les comptes »

La Cellule Investigation de Radio France a enquêté sur les comptes de la campagne présidentielle (...)

17 juillet 2020 - Décès suite à une intervention policière : les deux-tiers des affaires ne débouchent sur aucun procès

Pas très rassurant non ?
A lire sur Bastamag

20 juin 2020 - Interpellation de Farida, infirmière : « Cette collègue ça aurait pu être nous toutes »

Le 16 juin, Farida, infirmière de 51 ans travaillant à l’AP-HP depuis 17 ans, a été violemment (...)

29 avril 2020 - La justice a massivement surveillé les militants antinucléaires de Bure

Des dizaines de personnes placées sur écoute, un millier de discussions retranscrites, plus de (...)

18 avril 2020 - Comment l’État a laissé tomber son usine de production de masques, l’une des plus importantes au monde

Le gouvernement prétend qu’il était impossible de prévoir le besoin en masques. C’est faux. Pour (...)

3 avril 2020 - Les sous et les morts

Face à la contestation qui gronde devant les milliers de fermetures de lit et les suppressions (...)

1er avril 2020 - « J’ai le sentiment que nos vies ne valent pas grand chose » : ces assistantes maternelles âgées obligées de travailler

Une assistante maternelle sur cinq a plus de 60 ans. Elles sont donc davantage vulnérables à de (...)

9 mars 2020 - Mille scientifiques l’affirment : « Face à la crise écologique, la rébellion est nécessaire »

à lire sur le site de Reporterre

5 mars 2020 - Droit de manifester en France : les parlementaires doivent arrêter la casse

Communiqué de presse d’Amnesty International à lire sur leur site .