Des millions pour les banques, des élus complices !

vendredi 26 août 2016
par  Attac Vichy
popularité : 2%

Communiqué de presse

DES MILLIONS POUR LES BANQUES, DES ÉLUS COMPLICES !

Des citoyens déposent un recours pour excès de pouvoir contre des délibérations de la Communauté d’Agglomération Vichy Val d’Allier

Lors du conseil communautaire du 30 juin 2016, la majorité des élus de Vichy Val d’Allier, à l’initiative de son président Claude Malhuret, a voté une délibération validant la fin
des poursuites judiciaires et un protocole d’accord avec la banque créancière des emprunts toxiques qui ont été contractés par la collectivité.

Les emprunts dits « structurés », sont composés d’une partie à taux fixe, et une autre à taux variables. Ces prêts toxiques, d’abord bonifiés, ce qui les a rendu attractifs pour les collectivités, sont susceptibles de varier en fonction des fluctuations de monnaies étrangères, ou d’indices boursiers. Un montage spéculatif complexe qui a conduit partout à l’explosion des taux d’intérêt.

Alors que les responsables politiques répètent partout que « les caisses sont vides », les coûts créés par ces véritables arnaques bancaires constituent une charge intolérable face aux dépenses nécessaires pour les services publics, la solidarité... et qui ne sont pas assumées au nom de l’austérité budgétaire.

Ce scandale touche de nombreuses collectivités et établissements publics, comme l’Hôpital et la ville de Vichy et la communauté d’agglomération. La majorité des élus communautaires, comme avant eux ceux de la ville de Vichy, en se rangeant derrière l’accord totalement déséquilibré qu’ils ont conclu avec la banque, ont déposé les armes face à la finance. Ils ont fait le choix de livrer l’argent public aux banquiers, et c’est aux administrés d’en payer le prix !

Scandale financier, c’est aussi un scandale démocratique par l’opacité qui entoure l’accord entériné par VVA, qui ne donne aucune visibilité sur le nombre de millions qui seront versés à la banque ! Rien n’empêchait la communauté d’agglomération de poursuivre la bataille judiciaire, c’était la voie responsable.

Dans ce contexte, comme dans plusieurs localités en France, des citoyens, avec le soutien d’ATTAC Vichy (Association pour la Taxation des Transactions Financières et l’Action Citoyenne), vont déposer un recours pour excès de pouvoir au Tribunal Administratif de Clermont-Ferrand, contre les délibérations du conseil communautaire.

Vous êtes invités aux deux conférences de presse que nous tiendrons

ce lundi 29 août 2016

- à 10h30, devant le tribunal administratif de Clermont-Ferrand, 6 Cours Sablon,

- à 15h00, devant le siège de la Communauté d’Agglomération Vichy Val d’Allier,

Nous vous y expliquerons notre démarche et nous répondrons à vos questions.

Pour nous contacter cliquer ICI .


Pour en savoir plus vous pouvez consulter l’intégralité de notre rubrique emprunts toxiques ICI .


Brèves

4 décembre - Six des plus grandes entreprises de la Silicon Valley auraient évité de payer plus de 100 milliards de dollars en impôts

Selon une analyse, six des plus grandes entreprises de la Silicon Valley ont affiché un « écart (...)

28 octobre - Aéroports d’Auvergne-Rhône-Alpes : Vinci s’enrichit sur le dos du contribuable

Exploitant les aéroports de Lyon, Clermont-Ferrand, Grenoble et Chambéry, Vinci Airports a (...)

19 octobre - Retour sur la panique à la Réserve fédérale en...

Retour sur la panique à la Réserve fédérale en septembre 2019 et les solutions à la crise par Eric (...)

20 février - Fraude fiscale : la banque suisse UBS condamnée par la justice française à une amende record de 3,7 milliards d’euros

Cette amende correspond à ce qu’avait requis le ministère public lors du procès de la banque (...)

18 février - Google se cacherait derrière des sociétés-écrans pour bénéficier d’allègements fiscaux

18 février - Même aux Etats-Unis, Amazon est fâché avec l’impôt

Amazon ne s’est jamais aussi bien porté avec en 2018 un bénéfice qui a doublé pour atteindre 11,2 (...)