Des données de 540 millions d’utilisateurs de Facebook librement accessibles

vendredi 5 avril

Récoltées par des entreprises tierces, ces données étaient stockées sur des serveurs accessibles sur Internet sans aucune protection.


Sur le Web : Article du Monde