Ecrit par les Petites Marguerites en 1971, un groupe de militantes féministes, sur l'air du chant des marais ("Die Moorsoldaten").

Puis ce chant devient l'hymne des femmes en luttes pour le droit à la contraception, à l'avortement et à toute forme d'oppression et de misogynie.

 

Voici l'interprétation de la "compagnie jolie môme"

La Vidéo

Les paroles

Nous qui sommes sans passé, les femmes
Nous qui n'avons pas d'histoire
Depuis la nuit des temps, les femmes
Nous sommes le continent noir.

Refrain :
Levons-nous femmes esclaves
Et brisons nos entraves
Debout, debout, debout !

Asservies, humiliées, les femmes
Achetées, vendues, violées
Dans toutes les maisons, les femmes
Hors du monde reléguées.

Seules dans notre malheur, les femmes
L'une de l'autre ignorée
Ils nous ont divisées, les femmes
Et de nos soeurs séparées.

Le temps de la colère, les femmes
Notre temps, est arrivé
Connaissons notre force, les femmes
Découvrons-nous des milliers !

Reconnaissons-nous, les femmes
Parlons-nous, regardons-nous,
Ensemble, on nous opprime, les femmes
Ensemble, Révoltons-nous !

Dernier refrain :
Levons-nous femmes esclaves
Et jouissons sans entraves
Debout, debout, debout !


   Voici, trouvées sur le site de la Choraltenative ((http://www.choralternative.org), les voix des sopranes, des alti et des hommes, que nous remercions vivement.

Télécharger les voix (MP3) :

Soprane (2.6 Mo)

Alto (1.4 Mo)

Hommes (1.0 Mo)

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir