"Les Migrants" spectacle, ven. 23 septembre

lundi 12 septembre 2016
par  attac24
popularité : 95%

Spectacle franco allemand surtitré "Les Migrants"

Le 23/09/2016 20h30

Un jeune Nigérian, du nom de Benji, pour fuir les persécutions de son pays, a gagné de façon clandestine l’Allemagne. Au début de la pièce, on le découvre dans un centre de rétention, ou il croise Janina, la femme de ménage du lieu, elle-même immigrée d’origine polonaise...

Janina est fascinée par les produits ménagers, le Ketchup allemand, les produits cosmétiques, et la crème Nivea. Le jeune homme ne connaît qu’une seule phrase en allemand : « J’aime ce pays, en allemand « Ich liebe dieses land ». Toute la ville ne parle que de lui. A l’extérieur, se déroule une manifestation la Love Parade, une sorte de rituel moderne qui célèbre l’oubli, la sexualité, mais aussi la société de consommation où l’on se consume. Le monde de l’extérieur est le monde de l’abondance. Des journalistes veulent l’interviewer, Le préfet vient le rencontrer, tout comme des psychologues et des médecins. On le touche ce qu’il ne supporte pas, et provoque à chaque fois en lui, des réactions violentes. L’épouse du préfet une femme excitée sortant de la love Parade le déshabille et fourre sa main dans son slip. Là, il la frappe avant de s’échapper avec la fausse complicité du préfet. Ce dernier lui prétend avoir toujours voulu tuer sa femme. Il se réfugie chez Janina qui lui avait donné sa carte de visite avant de sortir du centre de rétention. Chez elle, il trouve un peu de répit, de tendresse et une joie de courte durée.
Benji raconte, en Anglais, son histoire : Avec la complicité des dirigeants de son pays, une compagnie pétrolière occidentale, pour des raisons financières et de prévarications, ont pollué et empoisonné le lac où se fournissait son père, pêcheur de métier. Ce dernier n’ayant plus de travail, va par désespoir commettre un acte de vengeance. Il va faire sauter le pipe line, avant de disparaître dans la nature. En représailles, Benji est mis en prison par le pouvoir. Après six ans passés en Prison, il réussit à gagner l’Europe. Au moment où il achève son récit, la brigade d’intervention rapide, la BIR, vient l’arrêter : Ordre du préfet, tentative d’assassinat sur son épouse. Il est jeté en prison.
La dernière scène nous le montre entouré de deux autres prisonniers, dont l’un très bavard, un escroc d’origine Hongroise qui se justifie sans arrêt. A l’extérieur on entend Janina l’appeler « Mister Proper ! » ( un produit ménager) auquel il répond « J’aime ce pays ».

Centre Départemental de la communication
1 cours Saint-Georges, 24000 Périgueux
Prix des places 15 € plein tarif ; 10 € tarif réduit ; 8 € tarif de groupe
Tél réservation : 05 53 81 10 47
mail : taca.theatre22@gmail.com



Agenda

<<

2019

 

<<

Octobre

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
30123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031123
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois