Hold-up à la Métropole

dimanche 20 mars 2016
par  Webmestre Attac Isère
popularité : 42%

La Cour des Comptes a rendu public son rapport pour l’année 2016, dans lequel une partie est consacrée à la gestion de l’extinction des emprunts toxiques de Dexia. Il faut savoir que c’est Didier Migaud qui a décidé des emprunts toxiques de la Métro et qui ensuite à la Cour des Comptes demande au gouvernement de faire voter une loi qui rend très difficile l’annulation de ces emprunts devant un tribunal, même si la justice reconnait le manque d’information du banquier à l’égard de la collectivité qui a emprunté.
Pour poursuivre son action de 2013 auprès de la Métro, le collectif CAC 38 (Collectif pour un audit citoyen de la dette publique–Isère) a adressé une lettre aux élus communautaires pour leur demander de maintenir leur recours en justice afin de faire annuler les emprunts toxiques passés en 2007.

Lire à ce sujet l’article paru dans le GDS N° 96 de mars 2016