Solidarité Grèce : APPEL URGENT À CELLES ET CEUX QUI LE PEUVENT !!!

mercredi 20 février 2019
par  Webmestre Attac Isère
popularité : 34%

les réserves sont vides dans nos lieux autogérés à Athènes, notamment à Exarcheia. Les squats NOTARA 26 etSPIROU TRIKOUPI 17, comme d’autres au cœur de l’hiver, ont besoin de nourriture pour les petits comme pour les grands. Idem pour le réseau de cuisines sociales L’AUTRE HUMAIN qui recherche également un véhicule pour les maraudes nocturnes (une voiture break ou un utilitaire d’occasion pourrait suffire, moyennant quelques milliers d’euros).

Ces dernières semaines, il a fait exceptionnellement froid à Athènes. Il a même neigé. Idem sur les îles, comme Lesbos par exemple (où se trouve le terrible camp de Moria d’où nous tentons d’exfiltrer des victimes du sinistre accord Union européenne-Turquie).

Des centaines de Grec-ques précaires et d’exilé-es sont récemment mort-es de faim, de froid et de maladies qui auraient pu être soignées. La souffrance, la fatigue et l’exaspération sont immenses et le mouvement social n’arrive plus actuellement à faire face à l’immensité des besoins, dans la solidarité, l’autogestion et la gratuité.

Malheureusement, l’énorme convoi solidaire qui s’apprête à partir s’avère pauvre en argent. Il est beaucoup plus pauvre qu’à l’habitude. C’est là son point faible, alors que nous voudrions beaucoup plus aider avec vous nos camarades en difficultés. Même si on déteste l’argent, il est l’un des nerfs de la guerre sociale qui se joue en Grèce, à la fois parce qu’il permet de garder en liberté les courageux activistes du groupe Rouvikonas sans cesse menacés de prison et parce qu’il permet aux lieux solidaires autogérés de rester libres et autonomes dans leurs projets conçus en assemblée.

Habituellement, nos films apportent en moyenne entre les deux-tiers et les trois-quarts de l’argent apporté par les convois. Mais cette fois, c’est plus compliqué. En effet, après avoir fait tourner plusieurs personnages en France en septembre, nous avons envoyé de l’argent en octobre et en novembre (virements), puis apporté des sommes importantes début décembre, durant notre séjour avec un petit groupe venu de France (soutiens à Rouvikonas et Notara, courses pour la cuisine sociale, paiement de l’opération chirurgicale d’un camarade membre-fondateur de Notara privé de couverture maladie malgré une tumeur à un rein, etc.). Ensuite, le 8 décembre : patatras ! J’ai personnellement eu des soucis de santé dès notre retour en France et j’ai dû tout annuler jusqu’au 7 janvier ! Résultat : en seulement un mois de tournée (du 8 janvier au 11 février), tous frais déduits, dont plusieurs soucis imprévus, nous sommes loin, très loin de ce que nous espérions. Lors du convoi de mai 2018, nous avions apporté la marge bénéficiaire de 3 mois de tournée continue, donc trois fois plus !

De votre côté, c’est le même problème : les soutiens sont pour l’instant en nette baisse et beaucoup moins nombreux et c’est tout à fait compréhensible vu le contexte politique et économique dans l’hexagone : lutte ardue des Gilets Jaunes, nombreux pots communs en soutien aux manifestant-e-s poursuivi-e-s ou blessé-e-s, conjoncture économique difficile... Mais ça tombe mal, très mal !

APPEL URGENT À CELLES

ET CEUX QUI LE PEUVENT !!!

C’est pourquoi, à l’occasion de ce convoi solidaire exceptionnel par sa dimension et le moment crucial de son arrivée, nous lançons un appel à toutes celles et ceux qui le peuvent : individus, associations, syndicats, organisations ou collectifs ami-es portant les mêmes valeurs et refusant le sort qui menace la ligne de front qui résiste, s’organise et s’entraide en Grèce.

Jamais, depuis tant d’années, nous n’avons eu autant besoin de vous !

Aidez-nous à faire de ce convoi qui va partir simultanément de France, Suisse et Belgique, le convoi de la riposte et du soulèvement.

Aidez-nous à relever nos camarades grec.ques et réfugié-es actuellement acculé-es par la répression et la misère.

Aidez-nous à faire de ce convoi un pont par-delà les frontières qui nous séparent, alors que les luttes nous unissent.

Aidez-nous à donner l’exemple de la société que nous désirons : une société bâtie sur l’entraide et non la compétition, sur le refus de toutes les formes de domination et d’exploitation, et sur l’amour. L’amour de la vie, de l’humain, de la Terre.

Aussi modeste soit votre aide, même minuscule, même ponctuelle, elle sera plus que jamais la bienvenue pour nos assemblées destinataires*.

IBAN d’ANEPOS pour virement :
FR46 2004 1010 1610 8545 7L03 730
BIC : PSSTFRPPTOU
Merci de mentionner en objet du virement :
- Action Solidarité Grèce

Ou, si vous préférez préciser votre aide à un collectif en particulier :
- Frais de Justice RKS (Rouvikonas)
- ou Notara (familles de réfugié-es/migrant-es)
- ou L’Autre Humain (réseau de cuisines sociales gratuites)
- ou Structure autogérée de santé d’Exarcheia (dispensaire médical gratuit)
- ou Frais de Justice collectif Kastelli contre l’aéroport

Nous vous suggérons ci-dessus la forme d’un VIREMENT POUR CAUSE D’URGENCE, mais si vous préférez aider par chèque ou paypal, tout est là :
http://lamouretlarevolution.net/spip.php?rubrique15

D’avance, de leur part, un grand merci.

Yannis Youlountas
po/ collectif du convoi solidaire février-mars 2019 - Anepos


Agenda

<<

2019

 

<<

Décembre

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
2526272829301
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
303112345