Attac Nîmes

Accueil du site > La lettre d’Attac Nîmes > Lettre d’Attac Nîmes - Novembre 2020

19 novembre 2020

Lettre d’ATTAC Nîmes

Sommaire :

1/ Soutien au cinéma le Sémaphore à Nîmes !
2/ Mercredi 25 novembre à 18h30 (Nîmes) : rassemblement « Stop aux violences sexistes » devant le Palais de Justice.
3/ Contre la loi « sécurité globale », défendons la liberté de manifester
4/ Amazon : pourquoi stopper son expansion ? Et interpellez vos député.e.s !
5/ Accord UE-Mercosur : vers une première victoire !

6/ Moins d’emplois en France et (beaucoup) plus de dividendes : vingt ans de soumission du CAC40 aux marchés financiers (ATTAC et Observatoires des multinationales).
7/ Contre le climat islamophobe et liberticide (déclaration du conseil d’administration d’ATTAC France le 7/11/20)
8/ [A revoir] Conférence en ligne : Les relocalisations vont-elles conduire à une autre forme de mondialisation ?
9/ Les derniers livres d’ATTAC

% % % % % % pour recevoir directement la lettre d’ATTAC Nîmes,
merci d’en faire la demande à nimes@attac.org % % % % % %

Suivez l’actualité en direct sur les comptes Twitteret Facebook d’Attac France.
Sans oublier le Facebook d’ATTAC Nîmes !

1/ Soutien au cinéma le Sémaphore à Nîmes !

Le collectif « Plus Jamais Ça » du Gard (dont fait partie ATTAC) se mobilise pour soutenir le cinéma Le Sémaphore à Nîmes, en sérieuse difficulté dans la période. Voir l’appel à soutien de ce lieu culturel incontournable de la vie nîmoise et localement un des rares lieux de réflexion, d’échange et d’expression citoyennes : ici sur notre site ou sur notre page facebook.
Possibilité d’abonnements « solidaires », de don en ligne ou par chèque : https://www.cinema-semaphore.fr/

Nous appelons donc chacun à soutenir en fonction de ses possibilités le Sémaphore !

2/ Mercredi 25 novembre à 18h30 (Nîmes) : rassemblement « Stop aux violences sexistes » devant le Palais de Justice.

Depuis 1999, le 25 novembre est la Journée internationale pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes et des filles, aussi appelée Journée de lutte contre les violences faites aux femmes.

Voir le communiqué commun : ATTAC, CNT 30, Ensemble 30, FSU 30, Femmes Solidaires, Collectif nîmois pour les droits des femmes “Fénîmistes”, Génération.s 30, France Insoumise 30, Noustoutes 30, PCF 30, PS 30, Solidaires 30.

3/ Contre la loi « sécurité globale », défendons la liberté de manifester

> Voir cette tribune collective « Contre la loi « sécurité globale », défendons la liberté de manifester » signée par ATTAC demandant que les députés s’opposent à trois dispositions qui réduisent la liberté fondamentale de manifester dans le seul but de faire taire la population et de mieux la surveiller.
Ce texte explique le danger des articles 21 (sur les caméras portables), 22 (sur la surveillance par drones) et le dorénavant « fameux » article 24 (sur la diffusion d’image relative aux pratiques policières) : à lire ici.

> A signaler également, cette autre tribune (également signée par ATTAC) « Cachez ces violences policières que je ne saurais voir » : protégeons la liberté d’informer !
C’est une atteinte inédite à la liberté d’informer. L’article 24 de la proposition de loi « relative à la sécurité globale », sanctionne d’un an de prison et de 45 000 euros d’amende la diffusion d’images relative aux pratiques policières. La rédaction de Basta !, aux côtés d’autres médias, actuels et futurs journalistes, organisations et personnalités, s’opposent à cette loi liberticide. « Il en va de la liberté de la presse, de la liberté de manifester, de notre démocratie », rappelons-nous dans cette tribune. La suite.

4/ Amazon : pourquoi stopper son expansion ? Et interpellez vos député.e.s !

> Pourquoi faut-il stopper l’expansion d’Amazon ?
Jeff Bezos et Amazon font partie des grands gagnants de la crise du Covid 19. Depuis le début de l’année 2020, les ventes du géant du e-commerce n’ont cessé d’augmenter et la fortune de Jeff Bezos a dépassé les 200 milliards de dollars. La suite.


> #StopAmazon : interpellez les député·e·s pour leur demander de stopper l’expansion d’Amazon avant qu’il ne soit trop tard !
C’est rapide et facile, ça se passe .

5/ Accord UE-Mercosur : vers une première victoire !

Communiqué de presse du collectif national Stop CETA Mercosur :
C’est ce lundi 9 novembre que les ministres du commerce des pays de l’UE, réunis en vidéoconférence, devaient enclencher le processus de ratification de l’accord de libéralisation du commerce entre l’UE et les pays du Mercosur (Brésil, Argentine, Uruguay et Paraguay). Cela n’est pas le cas : alors que la présidence allemande de l’UE en avait fait une priorité, aucun vote n’a eu lieu en raison des trop vives oppositions exprimées dans de nombreux pays. C’est une première victoire qui en appelle d’autres. La suite.

6/ Moins d’emplois en France et (beaucoup) plus de dividendes : vingt ans de soumission du CAC40 aux marchés financiers (ATTAC et Observatoires des multinationales).

En 20 ans, les dividendes des entreprises du CAC40 ont augmenté de 265%, presque quatre fois plus vite que leur chiffre d’affaires et dix fois plus vite que leur effectif mondial. Leur effectif en France a baissé dans le même temps de 12%, et elles restent très présentes dans les paradis fiscaux. Le sixième chapitre de l’édition 2020 de « CAC40 : le véritable bilan annuel » publié par l’Observatoire des multinationales en partenariat avec Attac France, présente des chiffres inédits qui montrent comment le CAC40, abreuvé d’aides publiques à l’occasion de la crise sanitaire, apporte de moins en moins à l’économie française. La suite.

7/ Contre le climat islamophobe et liberticide (déclaration du conseil d’administration d’ATTAC France le 7/11/20)
Ces dernières semaines, la France a été endeuillée par des attaques odieuses. Attac condamne le meurtre infâme de Samuel Paty et la tuerie de fidèles dans une église à Nice commise par des assassins jihadistes. La suite.

8/ [A revoir] Conférence en ligne : Les relocalisations vont-elles conduire à une autre forme de mondialisation ?

La crise provoquée par la COVID-19 et le confinement ont déclenché un regain de discours et de prises de position en faveur de la relocalisation, qu’elle soit industrielle ou agricole (…). Pour autant, il convient de ne pas être dupe face à ces discours. A la suite de la publication du Manifeste pour une relocalisation écologique et solidaire (en accès libre sur demande ici) ce webinaire vise à interroger ces nouveaux appels au « monde d’après » de la part du camp néolibéral en soulignant ce qui est possible, souhaitable et faisable en matière de relocalisation.
Les interventions d’El Mouhoub Mouhoud, de Mireille Bruyère et Léo Charles viennent éclairer ces problématiques et nous donner des pistes à envisager pour permettre une réelle relocalisation écologique et solidaire : à voir ici (1h20).

9/ Les derniers livres d’ATTAC :

> [NOUVEAU LIVRE] Manuel d’histoire du futur : 2020-2030 : comment nous avons changé de cap

Voici enfin un livre qui ne nous annonce pas la fin du monde. Bien au contraire ! Cet ouvrage tente d’imaginer dans quel monde nous pourrions vivre demain si nous faisions dès aujourd’hui d’autres choix : des choix qui permettraient de sortir du dogme néolibéral, de renforcer les solidarités, de placer l’humain au centre, de garantir toutes les formes de liberté et d’égalité, et de réaliser vraiment la transition écologique. Et si l’année à venir était l’année du changement de cap ? Voir ici.

> Ce qui dépend de nous - manifeste pour une relocalisation écologique et solidaire
Avec la pandémie, le mot « relocalisation » est désormais dans toutes les bouches. Minimaliste et cosmétique dans sa version néolibérale, haineuse dans sa version nationaliste, la relocalisation peut aussi être écologique et solidaire.
C’est cette voie, apte à fédérer largement, que détaille ce manifeste, auquel ont contribué, à l’initiative d’Attac, des militant·e·s et chercheurs·euses d’horizons variés. Voir ici.

> Migrations forcées ; discriminations et exclusions - Les enjeux de politiques néocoloniales
Coordonné par Alain Fabart et Claude Calame, membres de la commission migrations d’Attac, cet ouvrage s’efforce de fournir des éclairages sur les causes des migrations forcées et sur leurs conséquences (stigmatisation, discrimination, exclusion, négation des droits...).
Voir ici.

> L’abécédaire engagé, un livre collectif et international à l’occasion des 20 ans d’Attac France
Pour les 20 ans de l’association, Attac publie L’abécédaire engagé – d’Altermondialisme à Zapatisme, aux éditions Les liens qui libèrent. Voir ici.

Toutes ces publications sont à retrouver ici (possibilité d’achat en ligne).

Suivre la vie du site RSS 2.0 | |