Evénements de rentrée

vendredi 8 septembre 2017
par  Webmestre Attac Isère
popularité : 4%

NUMERISATION, MONDES VIRTUELS, TOUTE PUISSANCE TECHNOLOGIQUE...

Osons rester humains !

3 rencontres avec 2 auteurs proposées par Attac Isère, autour de deux ouvrages :

Osons rester humain, 2015 a été rédigé par Geneviève Azam
L’homme qui ne marchait plus a été écrit par Claude Rouge, écrivain, chanteur...

  • vendredi 29 septembre, 20 h 30, Maison des associations, Grenoble, 2 rue Berthe de Boissieux
  • samedi 30 septembre, Voiron, Maison des associations, 2 place Stalingrad
  • samedi 30 septembre 15 h, MJC La Tour du Pin, avec le concours de Librairie Nouvelle, et La Belle Histoire

Voir l’annonce complète


Liberté pour Salah Hamouri

Avocat franco-palestinien emprisonné arbitrairement par l’État d’Israël

Voir l’appel pour la libération de Salah Hamouri


Rassemblement mardi 26 septembre à 18 heures

Place Notre Dame à Grenoble

À l’initiative de l’Appel isérois pour la libération de Marwan Barghouti et de tous les prisonniers politiques palestiniens (AIPPP)

Parmi les nombreux signataires : Attac et le CADTM


La répression s’intensifie-t-elle ?

Les militants du Grésivaudan qui prétendaient informer sur les conséquences des ordonnances ont été appréhendés par les gendarmes au sujet de la pose de banderoles sur le pont autoroutier de Bernin.

Motif de la convocation : "Affichage ou marquage sur équipement ou ouvrage concernant la circulation ou le domaine routier"

D’après les gendarmes qui nous ont interrogés, les gendarmes ont désormais des consignes pour sanctionner systématiquement les infractions bénignes telles que la pose de banderoles, alors que "ce n’était pas le cas par le passé".

Comme toujours, les dispositions répressives frappent d’abord les militants politiques.

Le gendarme nous a informés qu’il allait établir une contravention de 5ième classe. Ce type de contravention peut conduire à des peines allant jusqu’à 1500€ d’amendes et 3000€ en cas de récidive auxquelles peuvent s’ajouter des peines privatives ou restrictives de droits.

L’an dernier, en période vigipirate, les manifestants avaient été convoqués à la gendarmerie pour le même délit, sans suite. C’était l’an dernier.


(Communiqué du Mouvement de la Paix)

Les vacances sont terminées pour la plupart d’entre vous. Nous voulons espérer qu’elles ont été heureuses, en dépit des bruits de bottes ou, plutôt, de la fureur des invectives sur fond d’essais d’armes nucléaires en Extrême Orient. Nous aurons encore l’occasion de reparler de la folie de cette escalade mortifère.

En attendant, nous entendons rappeler la date d’une importante manifestation destinée à marquer l’attachement de toutes les femmes et tous les hommes de cœur et de raison à la cause de la paix

le 23 septembre à 10 h 30

comme dans 120 villes de France, à l’occasion de la Journée Internationale de la Paix.

Cette marche est prévue pour conduire de la Place St Bruno (Grenoble) à la Place Victor Hugo (toujours à Grenoble). Au passage. nous aurons l’occasion de faire des arrêts aux rues et places honorant les noms de grands pacifistes et défenseurs des droits humains pour entendre lecture de textes de l’Abbé Grégoire, de Condorcet, de Jean Jaurès et de Victor Hugo.

Dans cette émulation à manifester son désir de paix, il faut que Grenoble et l’Isère s’illustrent, face au reste de la France et face au monde, par une participation des plus significatives.

Ce sera là aussi une (nouvelle) occasion de présenter notre

Livre Blanc pour la Paix.


Agenda

<<

2019

 

<<

Novembre

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
28293031123
45678910
11121314151617
18192021222324
2526272829301