Construisons un printemps climatique et social

vendredi 15 mars 2019
par  Attac France
popularité : 7%

A l’appel de plusieurs centaines d’organisations, d’importantes mobilisations pour un printemps social et climatique sont organisées ces vendredi 15 et samedi 16 mars. Contre les violences policières et le racisme, pour la justice climatique, sociale et fiscale, pour une vie digne, nous manifesterons contre un système destructeur et en faveur d’une transition écologique et sociale délaissée par les pouvoirs publics.

Ce vendredi 15 mars, la première grève internationale de la jeunesse pour le climat dira stop ! Stop aux grands projets inutiles et imposés, aux énergies fossiles et à leur financement massif, à la main-mise des multinationales sur notre avenir... Plus de 225 mobilisations sont prévues aujourd’hui partout en France.

Demain, samedi 16 mars, dans le cadre de la journée mondiale d’actions pour le climat, nous serons de nouveau dans les rues pour que cessent les politiques néolibérales qui sacrifient notre avenir et la planète sur l’autel du profit. Plus de 205 actions se tiendront dans tout le pays. Cette journée sera l’occasion de montrer la solidarité avec les différentes marches qui auront lieu ce même jour : marches pour le climat, gilets jaunes, marches de la solidarité contre le racisme et les violences policières. A 15h, nous poserons un genou à terre pour dénoncer toutes les formes de violence et de répression subies par celles et ceux qui s’engagent pour la justice fiscale, sociale ou climatique, pour défendre leurs droits et pour réclamer des conditions de vie décentes. Dans le même temps, nous unirons nos mains pour marquer notre volonté de ne plus reculer et de faire front ensemble [1].

Attac appelle à faire des vendredi 15 et samedi 16 mars une étape décisive, pour inscrire les mouvements pour le climat et la justice sociale dans la durée et lancer une contre-offensive. Face à Trump et Bolsonaro, mais aussi face à Emmanuel Macron et l’Union européenne, contre les traités de libre-échange et les politiques inégalitaires, nous, citoyen·ne·s, lycéen·ne·s, étudiant·e·s, salarié·e·s, chômeurs et chômeuses ou précaires, ne nous laisserons pas faire.

Des propositions alternatives existent. Attac porte 14 mesures pour amorcer une véritable transition écologique et sociale : faire payer d’abord les plus grands pollueurs, restaurer des services publics et commerces de proximité, financer massivement les transports en commun quotidiens et la rénovation et l’isolation des logements, cesser les accords de libre-échange et relocaliser les activités. Par nos mobilisations, du local au global, en démultipliant résistances et expériences alternatives, en imposant un rapport de force aux pouvoirs publics, nous pouvons y arriver.

Toute victoire contre l’implantation de grands centres commerciaux, d’aéroport, d’autoroute, de site nucléaire, toute victoire pour le maintien de services publics sont des pas en avant face à celles et ceux qui détruisent notre avenir. Toute alternative locale pour produire et consommer autrement, pour permettre la décroissance matérielle et énergétique, montrent qu’il est possible de faire autrement.



https://france.attac.org/actus-et-m...

Agenda

<<

2019

 

<<

Décembre

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
2526272829301
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
303112345