Notes de lecture : "Saison Brune" de Philippe Squarzoni

, par  attac92clamart , popularité : 45%

Notes de lecture : "Saison Brune" de Philippe Squarzoni


Philippe Squarzoni a publié en 2007, le déjà très remarqué "Dol" sur les conséquences sociales des politiques néo-libérales des années Chirac et Raffarin (par exemple les régimes de retraites). Il revient cette fois-ci avec un livre sur l’écologie : le réchauffement climatique !

C’est une rencontre avec le lecteur, s’il se laisse happer par les questionnements que porte le narrateur, s’il associe ses propres interrogations à celles du livre.
Quelques notes de ma rencontre avec "Saison brune" : les interrogations d’un militant prises dans celles de l’écrivain.

C’est une enquête journalistique à base d’interviews de chercheurs, dont il recoupe et croise les explications. Pour ceux qui ne l’auraient pas encore compris, le réchauffement climatique est particulièrement bien expliqué, les gaz à effet de serre, le dégel du permafrost, la fonte de la banquise, celle du Groënland, etc ... Mais tout cela, toutes ces explications ne feront pas changer le monde, sinon ça se saurait et le prix nobel décerné à Al Gore aurait servi quelque chose.

Ce livre est une BD, avec ses cases et ses bulles, un texte conçis, une mise en page affutée, mais ce n’est pas cela l’essentiel. Ce livre n’est pas celui d’un scientifique, ni d’un amateur passionné qui a travaillé son sujet. C’est celui d’un citoyen du monde qui se demande ce que tout cela a à voir avec lui, sa vie, son mode de vie, en quoi ça le concerne, ce qu’il peut y faire. C’est le militant qui se cherche, qui veut trouver ce qu’il peut faire, l’action à monter au delà de la compréhension du phénomène, de l’acquisition de connaissances qui le bouleversent. Et c’est l’auteur qui parle pour se faire entendre sur le fond et par la forme, dialoguer au délà des seuls initiés. Serais-je seul avec ce bouleversement en moi ? Pourquoi le monde n’a-t-il pas changé depuis que j’ai compris tout cela ?
Pour arriver à toucher le lecteur, il faut un peu plus de vie, il faut y mettre du sien, y mettre de sa vie, celle de l’écrivain en narrateur. Et il la raconte un peu sa vie, celle qui se déroule pendant l’écriture, là où ce travail le bouscule et rencontre des événements de sa vie. Et c’est le temps qui défile : son enfance, ses montagnes, sa vie d’aujourd’hui, sa compagne, son chien qui vieillit avec ce livre qui avance, etc ... Le temps passe, les dates butoirs se franchissent et toujours rien ne se passe. Rien qui viendrait infléchir la course à la catastrophe.
Est-il trop tard ? Combien de temps reste-t-il avant que le changement tant redouté et si bien expliqué n’arrive ? Est-ce bientôt trop tard ? Le trop tard, c’est maintenant ? Ça a déjà commencé, ça commence quand "trop tard" ? Et trop tard de quoi, d’un petit changement, d’un grand changement ? Et après il y aura quoi ? Y aura-t-il d’autres trop tard, après ? Peut-on se contenter d’attendre le prochain trop tard ? Ou changera-t-on de catégorie de trop tard ?

Plus pragmatique : les gaz à effet de serre, le CO2, peut-on encore faire quelque chose ? Mais ce quelque chose à quoi servira-t-il, à qui servira-t-il ? Utile maintenant, pour moi, pour la planète d’aujourd’hui ? Celle de plus tard, pour qui ? Qui sera là à ce moment ? Pour qui changer de mode de vie ? Pour soi, est-ce encore le temps ? Pour qui après soi ?
Le réchauffement, OK. Mais quelles preuves, au delà des déductions et constructions scientifiques ? Quel changement pouvons-nous constater ? Y a t-il déjà des modifications constatables, les saisons ont-elles déjà changées ? Une nouvelle saison peut-elle se créer ? Qu’est-ce qui fera signe pour tous de l’arrivée de ce changement ?

Encore plus pragmatique : Que faire ? Tout seul ? Et les autres que font-ils ? Que faire avec les autres ? Est-ce que ce sera suffisant ? Mais suffisant à quoi ? À ne pas dépasser quelle borne ? La borne après le début du réchauffement ? Au delà des deux degrés qui eux ne seront plus évités ? Ou les 4 à 6 degrés qui arriveront, si on contiue à ne rien faire ? De combien de mètres les eaux monteront-elles ?

On redécouvre le fonctionnement du GIEC, mandaté par l’ONU, pensé dès le départ de manière participative pour que les "décideurs nationaux" puissent s’approprier les conclusions scientifiques et en déduire des actions politiques. Et que le peuple puisse aussi parler cette langue mi-scientifique mi-diplomatique et prendre à son compte ce savoir, ces questionnements, faire pression sur ses représentants qui décident en son nom.

Pragmatique du mode de vie occidental : à quoi sert de ne pas prendre cet avion et consommer tout ce CO2 ? À quoi ça sert, si je suis le seul à ne pas le faire ? Quel impact sur ma vie que de renoncer à ce déplacement ? Est-ce que ce renoncement changera quelque chose à la planète ? Et si d’autres font aussi ce renoncement, à quoi arriverons-nous ?

Le livre s’achève après une revue des alternatives possibles, des solutions à créer, des innovations sur le principe de la sobriété. L’auteur esquisse son propre point de vue en favorisant le propre cheminement du lecteur.

"Saison Brune" de Philippe Squarzoni, Ed. Delcourt, 2012, 477 p.


Quelques liens :

présentation du livre sur le site de l’éditeur :
https://www.editions-delcourt.fr/special/saisonbrune/
et quelques extraits de pages à feuilleter :
https://www.editions-delcourt.fr/special/saisonbrune/preview.php?page=1

une interview écrite :

http://www.actuabd.com/Philippe-Squarzoni-Saison-brune-Le

des articles, des critiques :
http://boutique.lesoir.be/saison-brune-philippe-squarzoni.html
http://bdzoom.com/48557/interviews/philippe-squarzoni-%C2%AB-saison-brune-%C2%BB-%C2%AB-la-solution-pour-lutter-contre-le-rechauffement-climatique-existe-mais-je-ne-crois-pas-a-sa-mise-en-oeuvre-%C2%BB/
http://sansconnivence.blogspot.fr/2012/05/saison-brune-de-philippe-squarzoni.html
http://www.rue89.com/rue89-culture/2012/03/12/saison-brune-nouvelle-bd-de-squarzoni-les-bonnes-planches-229984

une video :
http://vimeo.com/40443484

 

Navigation

AgendaTous les événements

novembre 2018 :

Rien pour ce mois

octobre 2018 | décembre 2018